Veau parmigiana

veau_parmigiana

Un plat doucement mijoté qui réconforte pendant le froid de l’hiver. Pour encore plus de réconfort j’ai cuisinée le tout avec les tomates de mon potager que j’avais mis en pot cet été.

Veau parmigiana

250 grammes de spaghetti de bonne qualité

2 boites de tomates (j’ai utilisée des tomates congelé de mon potager)

1 oignon coupé finement

2 gousse d’ail coupé finement

1 escalope de veau par personne

1 œuf battus

une pincée d’origan

du basilic frais haché

une pincée de piment

sel, poivre

une pincée de sucre

un peu de chapelure

de l’huile d’olive

Préparation

Couper finement l’ail et l’oignon et faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive pendant 3-4 min.

Ajouter les tomates et laisser mijoter le tout durant 30-40 min. Ajouter les aromates et le sucre. Continuer la cuisson encore 30 min et réserver.

Dans une grande casserole faire chauffer l’eau et cuire les pâtes selon le mode de cuisson indiqué sur l’emballage.

Pour les escalopes

Prendre les escalopes et les tremper dans l’œuf puis dans la chapelure de sorte que la viande soit bien enrobé.

Faire rôtir le tout dans une poêle bien chaude pendant 3-4 min de chaque coté.

Déposer le tout dans un plat allant au four. Déposer un peu de sauce tomate sur le dessus et ajouter le fromage râpé. Passer le tout au gril jusqu^à ce que le tout soit bien doré.

Ajouter les spaghetti au reste de la sauce tomate. Bien mélanger.

Servir avec les escalopes.

Servir avec les escalopes.

Noix de veau au vin nouveau, pomme de terre à la graisse de volailles et ses petits légumes du marché

veau vin nouveau

Dernièrement , à mon magasin bio, j’ai achetée du vin nouveau à l’ancienne, sans sulfite ni additifs ajouté. Le goût est très surprenant, car nous sommes tous et toute habitué à des vins nouveau qui goûte le vin, mais jeune. Celui ci, n’ayant aucun additifs d’ajouté et étant en début de fermentation, a un goût de cidre. On reste surprise à la première gorgée et c’est finalement très bon. Il ne faut juste pas s’attendre à boire un grand cru 😉

Trouvant que le goût se rapprochait du cidre, j’ai utilisée le reste de la bouteille pour en faire une recette avec de la noix de veau. Comme je sait que c’est un produit rare à trouver, vous pouvez facilement remplacer par du cidre. C’est bon et ça change ! J’ai utilisée les pommes de terre bleue de mon potager. Elle ont été très nombreuse cet été. En fait, je croit bien en avoir pour le reste de l’hiver …bon je ne mange pas de pomme de terre tous les jours non plus !

Ingrédients

1 rôti de noix de veau

1/2 litre de vin nouveau sans sulfite ou à défaut de cidre

1 branche de romarin

sel, poivre

un peu de beurre

2 c à soupe de crème fraîche

de la graisse de volailles ou d’oie ou canard

pomme de terre

Préparation

Dans une poêle faire chauffer le beurre et y faire revenir la noix de veau de chaque coté durant 5 min. Déglacer avec le vin nouveau et laisser mijoter durant 40 min à feu moyen avec la branche de romarin. Si nécessaire ajouter un peu de bouillon de légumes.

Saler, poivrer au goût.

Épluchez les pommes de terre et faire fondre de la graisse de volailles et les enrober dans cette graisse en ayant pris soin de couper les pommes de terre en deux. Saler, poivrer et mettre au four durant 45 min à feu élevé (200C) 450F.

Déposer le bouillon du veau dans une casserole. Saler, poivrer au goût. Ajouter un peu de romarin et la crème. Bien mélanger et faire chauffer à feu doux.

Déposer le veau dans les assiettes avec les pommes de terre et napper le tout de la sauce. Servir avec des légumes de saison.

vin nouveau

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...