Seiche à l’Italienne

SEICHE_1

De la bonne seiche bien fraîche que j’ai trouvée lors de mes dernières course. Il n’en fallait pas plus pour que l’envie d’un bon plat Italien se fasse ressentir. Servie avec un bon verre de vin Napolitain, c’était l’association parfaite.

Ingrédients

2 seiche bien fraîche coupée en rondelle

2 oignons rouge coupé finement

2 gousse d’ail coupée finement

de l’huile d’olive

2 grosse boite de tomate (ou des tomates fraîche) j’ai utilisé des tomates congelé de mon potager.

1 bouchon de cognac

1 c à table d’herbe de Provence

une pincée de sel

une pincée de piment d’Espelette

une pincée de sucre

500 grammes de gros spaghetti

Préparation

Couper la seiche en rondelle. Couper l’oignon et l’ail.

Faire chauffer l’huile dans une poêle et y faire revenir la seiche jusqu^à ce qu’elle soit bien dorée. Réserver. Rajouter un peu d’huile et faire revenir les oignons et l’ail. Faire dorer durant 5 min.

Ajouter les tomates et laisser mijoter une bonne heure.

Ajouter les aromates, la seiche et laisser mijoter à nouveau 30 min. Le secret d’une bonne seiche bien tendre est dans la cuisson qui doit durer une bonne trentaine de minute.

Faire cuire vos pâtes selon le mode d’emploi et bien égoutter.

Mélanger les pâtes à la sauce, bien mélanger le tout et servir bien chaud.

Veau parmigiana

veau_parmigiana

Un plat doucement mijoté qui réconforte pendant le froid de l’hiver. Pour encore plus de réconfort j’ai cuisinée le tout avec les tomates de mon potager que j’avais mis en pot cet été.

Veau parmigiana

250 grammes de spaghetti de bonne qualité

2 boites de tomates (j’ai utilisée des tomates congelé de mon potager)

1 oignon coupé finement

2 gousse d’ail coupé finement

1 escalope de veau par personne

1 œuf battus

une pincée d’origan

du basilic frais haché

une pincée de piment

sel, poivre

une pincée de sucre

un peu de chapelure

de l’huile d’olive

Préparation

Couper finement l’ail et l’oignon et faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive pendant 3-4 min.

Ajouter les tomates et laisser mijoter le tout durant 30-40 min. Ajouter les aromates et le sucre. Continuer la cuisson encore 30 min et réserver.

Dans une grande casserole faire chauffer l’eau et cuire les pâtes selon le mode de cuisson indiqué sur l’emballage.

Pour les escalopes

Prendre les escalopes et les tremper dans l’œuf puis dans la chapelure de sorte que la viande soit bien enrobé.

Faire rôtir le tout dans une poêle bien chaude pendant 3-4 min de chaque coté.

Déposer le tout dans un plat allant au four. Déposer un peu de sauce tomate sur le dessus et ajouter le fromage râpé. Passer le tout au gril jusqu^à ce que le tout soit bien doré.

Ajouter les spaghetti au reste de la sauce tomate. Bien mélanger.

Servir avec les escalopes.

Servir avec les escalopes.

Spaghetti de la mer aux tomates confites

pate de la mer 1

Une recette qui me rappelle des pâtes mangé à Naples dans un restaurant. L’Italie et le soleil dans votre assiette. J’ai utiliser un reste de daurade et de moules mais vous pouvez utiliser n’importe quel reste de poisson pour confectionner ce plat. Mais les moules ajoute une note irremplaçable !

 

Ingrédients

500 grammes de spaghetti

10 belle tomate confite

2 verre de vin rouge

sel, poivre, mélange de fines herbe de Provence

une pincée de piment d’Espelette

une pincée de sucre

huile d’olive

1 oignon

3 gousse d’ail

les restes d’un poisson blanc

des restes de moules

Préparation

Dans un grand faitout faire chauffer l’huile et y faire revenir l’oignon et l’ail. Ajouter les tomates et laisser mijoter le tout durant 15 min. Ajouter les aromates et le vin rouge. Laisser mijoter à nouveau durant 30 min. Vérifier assaisonnement et rectifier si besoin. Faire cuire les pâtes.

Une fois les pâtes cuite et égouttée ajouter le poisson et les moules dans la sauce chaude et servir aussitôt (le poisson ne doit pas cuire sinon il durcira)

Déguster

11949281_10153506617104360_7176978822581355958_n

Fusilli aux pesto de tomates confite, pesto de basilic et pistaches

pasta tomate confite basilic

Dans la vie, il y a les succulente recettes et les recettes divine ! Ces pâtes sont un réel délice. Leur secret, des ingrédients de qualité !

Elle sont très parfumé, c’est une alliance entre les tomates confite en pesto et la douceur du pesto de basilic. Un mélange parfait. Ajoutons à ceci de l’ail, des pistaches et la finesse des noix de pin issu du pesto de basilic, c’est la recette gagnante pour se retrouver dans le sud de l’Italie. Une recette digne des grands restaurant Italien. C’est en voulant faire des pâtes que j’ai ouvert le frigo et que je me suis rappelée de l’abondance de tomate confite que j’avais fait à la fin de l’été que cette recette a surgit. Si vous n’en avez pas, on en trouve dans les bonne épicerie fine. Cette recette convient parfaitement à être cuisinée le week end en plus grand quantité et à être mis en portion et réchauffée pour les boites à lunch de la semaine, même si les pâtes sont à leur meilleur fraichement cuite.

Ingrédients pour 4 personnnes

1 paquet de fusilli (500 grammes)

8 demi tomate confite (le triple si vous achetez des tomates cerise confite)

3 gousse d’ail

une bonne poignée de pistaches crue

pesto de basilic

une grosse botte de basilic frais

4 c à soupe de noix de pin

de l’huile d’olive de bonne qualité

4 c à soupe de parmesan frais

Préparation

Commencer par préparer le pesto de basilic ( à moins d’en avoir déjà sous la main)

Mettre tous les ingrédients dans le robot et réduire en pesto. Réserver.

Déposer les tomates confite dans le robot avec les pistaches et l’ail. Réduire en purée. Ajouter à ceci le pesto de basilic. Saler si besoin.

Faites cuire les fusilli ‘al dente’ . Bien égoutter. Ne pas mettre d’huile en les cuisant cela empêchera au pesto de bien coller aux pâtes. Déposer les pâtes dans un faitout et bien arroser le tout de la sauce. Bien mélanger et déposer dans un plat de service. Manger aussitôt les pâtes ça n’attend pas :-)

10648992_10152668760474360_4706953398324576211_o

 

 

Sole entière au roaster et purée de rutabaga aux épices douce

sole et huile olive

Alors que plusieurs blogueuse publient des recettes de crêpes, je pense que la blogosphère est assez remplie de recette de crêpes pour en trouver une à votre goût. Moi et les traditions, ont ne fait pas bon ménage hihihi. Aujourd’hui, c’est plutôt une recette de poisson entier, la sole notamment, cuite au roaster Américain (rôtissoire). Cela fait un poisson cuit avec sa peau, tendre et juteux. La sole est un poisson suffisamment fin sans lui faire perdre sa saveur dans une tonne de sauce. Ici tout est dans la qualité et la noblesse des ingrédients. Pour ma part, une huile d’olive Napolitaine qui vient de ma réserve que je me fait chaque année quand je me rend en région Napolitaine. Utilisez une bonne huile d’olive de qualité un peu piquante et cela donnera ne fera qu’embaumer la sole. Une purée de rutabaga aux légumes ancien vient sublimer le tout. Ce plat est un délice croyez moi…. :-)

Ingrédients

1 grande sole

2 citron (un coupé en tranches et l’autre son jus)

de l’huile d’olive de qualité

2 rutabaga

une pincée de chaque : cannelle, muscade, gingembre

3 c à soupe d’huile d’olive

quelques carottes

Préparation

Déposer la sole dans la rôtissoire (roaster) et l’arroser du jus de citron et ajouter les citrons en tranches par dessus. Mettre au four durant 20-30 min selon la grosseur du poisson.

Pendant ce temps, éplucher le rutabaga et le couper en tranches. Le faire cuire à grande eau jusqu’à cuisson complète. Bien égoutter et passer au robot en purée. Ajouter les 3 c à soupe d’huile d’olive. Saler, poivrer et ajouter les épices. Réserver.

Faire cuire les carottes à la vapeur. Réserver.

Nettoyer la sole en enlevant la peau et en prélevant les filets.

Montage.

Déposer la purée de rutabaga et disposer un filet de sole par dessus. Arroser d’un filet d’huile d’olive et servir avec les carottes.

sole huile olive 2

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...