Salade d’asperges, noix de Pecan sauce à la purée de courge et huile de cameline

salade asperge

Une salade printanière excellente au printemps. Les asperges sont très riche en anti oxydant et sont reconnu comme était diurétique. Ce n’est pas un hasard si tous les légumes printanier sont diurétique et dépuratif. Après un hiver à manger des aliments riche et à être plus sédentaire, le corps a besoin de se désintoxiquer et d’une nourriture saine. Les asperges sont mes légumes favoris. Traitez les avec soin, en les laissant cuire doucement à feu doux et en les laissant croquant. La vinaigrette à la courge donne du punch et en fait un repas plus complet pour un repas léger mais nourrissant.

Ingrédients

1 botte d’asperges cuite légèrement en laissant les asperges croustillante

1 petite botte de roquette

une poignée de noix de pecan

1 avocat coupé en dés

quelques radis

1 c à soupe de graine de sésame noire

Vinaigrette

1 c à soupe de purée de noix de courge

2 c à soupe de vinaigre de cidre

de l’huile de cameline

1 c à café de miel

sel, poivre

Préparation

Cuire les asperges al dente et les laisser tiédir. Dans un saladier déposer la roquette que vous aurez pris soin de laver, les radis tranché finement et et les asperges.

Dans une poêle déposer une noix d’huile et y faire revenir les noix de pecan. Les faire revenir durant 2-3 min et les laisser tiédir. Déposer avec les autres légumes et bien mélanger. Saupoudrer des graine de sésame.

Dans un bol, mettra la purée de courge, le vinaigre de cidre, le miel et ajouter l’huile au goût. Saler poivrer et bien mélanger le tout. Arroser la salade de cette vinaigrette. Touillez et servir .

salade asperges noix pecan

Salade grecque à ma façon

salade grecque 2

Si l’hiver je cuisine beaucoup de plats chaud, dès que le beau temps arrive, j’ai envie de salade, de légumes ultra frais et de fruits de saison. Je suis reconnue pour la créativité de mes salades dans la famille très diversifiée (des desserts aussi lol). Celle ci me rappelle mon voyage l’an passé en Grèce. C’est de loin le voyage qui m’a plu le plus. La Sicile vient après. Je sait, je cuisine beaucoup Italien,  mais la cuisine Grecque est également l’une de mes favorites ! Cette salade est goûteuse, de saison et elle utilise des produits frais. La saison des nèfles bat son plein. Je les aime poêlée avec du romarin et un peu de miel car elle sont pas comme dans le sud, elle ne sont pas mûre à point et moins sucrée. Cette salade fera votre régal j’en suis certaine pour les belle soirée estivale qui s’annonce devant nous !

Ingrédients

pour 2 personnes + des restes pour la lunch box

12 tomates cerises

1 concombre coupé en cubes

1 bottes d’asperges cuite et coupé en morceaux

4 cébettes 1 morceau de fromage feta

sel, poivre

quelques nèfles fraîche

1 c à soupe de romarin frais

1 c à soupe de miel

le jus d’un demi citron

de l’huile d’olive et un peu de miel

sel, poivre

Préparation

Bien nettoyer les asperges et les faire cuire à feu moyen durant 5-7 min. Réserver. Dans une poele, faire chauffer un peu d’huile d’olive et y faire revenir les cébettes. Réserver. Couper les nefles en deux et les faire revenir dans la même poêle en ajoutant un peu d’huile d’olive si nécessaire. Parsemer de romarin et déglacer avec le miel. Faites caraméliser le tout. Réserver

Couper les tomates en deux. Déposer les dans un bol. Ajouter les cubes de concombre et ajouter les morceaux d’asperges préalablement coupée. Bien mélanger. Pressez le jus de citron. Ajoutez l’huile d’olive et un soupçon de miel. Saler, poivrer et bien mélanger. Déposer le tout dans une assiette. Ajouter le fromage feta, les cébettes et les nèfles. Dégustez tiède

hauteur athenesathenes

Salade royale de crabe à la pimprenelle et à la gesse des lutines (cuisine sauvage)

En voyant le titre, vous vous demandez sûrement de quoi il s’agit ! Avec raison car je me poserais la même question si je n’avais pas suivie le stage sur les plantes botanique:-)

La pimprenelle est un ancien légume qui était cultivé dans les jardins à l’époque médiévale. C’est un légume qui a tout simplement oublié. On le retrouve facilement à l’état sauvage sur le bord des routes de campagne (non pollué bien entendu) et sur le bord des champs. Son goût est sublime. Cette plante a le goût du concombre … si si je vous assure 😉 Un goût de concombre bien prononcé même. Voyons la de plus près

Elle fait partie de la famille des rosacées. C’est une plante aux feuilles surtout basales, pennées (jusqu’à 12 paires de folioles arrondies dentées). Les fleurs sont très petites, en têtes globuleuses, les supérieures femelles avec des styles rouges, les inférieures mâles avec des étamines pendantes aux authères jaunes. Elle s’utilise comme condiment un peu comme le persil. Dans la recette j’en ai fait un pesto auquel j’ai rajouté un peu de faisselle de brebis.

J’ai aussi mis un peu de véronique beccagunga. C’est une nouvelle plante que j’ai trouvée en montagne grâce a un livre de François Couplan. Elle pousse dans les marécages ou dans les petites rivière et a un goût légèrement amer. Lorsque j’introduis une nouvelle plante sauvage à mon alimentation, je n’en met juste un peu au cas ou j’aurais une réaction allergique. Il faut savoir que les plantes sauvage sont extrêmement puissante. D’ailleurs quand je me fait un repas uniquement de plante sauvage, j’ai rarement faim le repas suivant. C’est très nutritif.

Voyons de plus près la  véronique beccagungaou ou aussi appelée veronique des ruisseaux. Plante vivace rencontrée à peu près partout en Europe, en plaine et en altitude (jusqu’à 2500 m). Semi-aquatique, elle pousse au bord des eaux douces peu profondes (ruisseaux et marécages), souvent associée à la renoncule des rivières.

 

 

 

 

Quand à la gesse qui a un goût très prononcé de haricot vert voici son descriptif

Lathyrus est un genre  de plantes herbacées  de la famille des Fabaceae (sous famille des Faboideae)  C’est le genre des gesses, même si certaines espèces sont nommées ‘pois’ dans le langage courant (dont les pois-fleur et pois de senteur).

Elle pousse dans les sous bois.

Voila pour la côté botanique. Passons maintenant à la recette délicieuse qui a bien plu à nos papilles 🙂

Ingrédients

2 tourteau (ou crabe des neiges) cuit et décortiqué

3 betteraves cuite

1/2 botte d’asperge déjà cuite

un petit bol de gesse

quelques feuilles de véronique beccagunga

 

Pour la sauce à la pimprenelle

1 petit saladier rempli de pimprenelle

4 c à soupe de graine de sésame

6 c à soupe d’huile de sésame

sel, poivre

un demi verre de faisselle de brebis

 

Bien laver la pimprenelle et la découper finement à l’aide de ciseaux. Mettre dans un saladier et ajouter les graine de sésame et l’huile de sésame. Bien mélanger et écraser le tout à l’aide d’un mortier. Saler, poivrer et ajouter la faisselle de brebis. Bien mélanger le tout et mettre au frais.

 

Pour la mayonnaise

1 jaune d’œuf

de l’huile de tournesol (environ un demi verre à moutarde)

sel, poivre

un peu de jus de citron frais

 Préparation

Mettre le jaune d’œuf dans un bol et bien le fouetter. Ajouter goutte à goutte l’huile d’olive en fouettant sans arrêt. Saler, poivrer et ajouter le jus de citron.

 

Monter l’assiette comme suit

 Préparation

Dans le fond de l’assiette, déposer un peu des feuilles de véronique beccagunga. Déposer au centre de l’assiette la moitié de la chair de crabe. Mettre les betteraves coupée en morceaux autour de l’assiette. Déposer les asperges tout autour et déposer une petite boule de la sauce à la pimprenelle sur le dessus de chaque betteraves. Garnir le centre d’un peu de mayonnaise. Garnir le dessus de gesse pour terminer la présentation !

Bon régal !

 

Crêpes à la farine de châtaignes et de riz aux asperges et fromage (sans gluten)

N’ayez crainte, les recettes sauvage ne sont pas terminée, mais comme on est en pleine saison des asperges, j’ai pensée bon vous faire profiter de cette recette. J’aime particulièrement la farine de châtaigne ! c’est ma préférée avec son goût unique.

Je ne cuisine pas souvent les crêpes. Non pas que je n’aime pas, mais c’est un met auquel je ne pense pas souvent. J’en garde toujours une ou deux pour le dessert, que je mange avec du sirop d’érable ! Miammm ….

Ingrédients

150 grammes de farine de châtaignes

50 grammes de farine de riz

3 œufs

400ml (environ) de lait de chèvre ou de lait végétal

6 grammes de beurre fondu

1 botte d’asperge

du fromage râpé au choix

Préparation

Dans un saladier, mettre la farine et ajouter les œufs en faisant un creux dans la farine. Bien incorporer et ajouter le lait en fouettant vigoureusement ( ou au robot) Ajouter le beurre fondu et laisser reposer environ une heure

Dans une poêle à crêpe, mettre un soupçon de beurre et y faire cuire les crêpes une a une. Déposer dans chaque crêpes des asperges préalablement cuite. Saupoudrer de fromage râpé au choix

 

Le saumon : élevage conventionnel, élevage biologique ou sauvage ?

Depuis quelques temps, il y avait litige à la maison au sujet du saumon. Ma compagne ne prônait que le saumon sauvage et moi, je prônait le saumon sauvage, mais aussi bio quand je n’en trouvait pas, pensant que leur alimentation était saine et sans aucun additifs chimique. Dans l’élevage traditionnel il faut savoir qu’on leur administre de forte dose de médicaments, qui fait que je n’en mangeait plus ! Quel fut ma surprise en regardant cette vidéo, d’apprendre que le saumon biologique contient aussi (a moins forte dose) des médicaments, mais aussi des substance pour lui donner sa couleur orange. Je m’étais mis au saumon bio dernièrement après des mois d’abstinence de saumon, mais désormais, je ne mangerai que du saumon sauvage. En fouillant bien comme il faut, j’en ai trouvée du surgelé. Ma solution dans le futur, sera de trouver des saumon sauvage entier, et de les découper et de le congeler. Décidément, on vit sur une bien drôle de planète ou rester en santé sans produits nocifs relève d’un défi quotidien !

Cette vidéo est vraiment fort intéressante ! cliquez sur le lien pour voir la vidéo

Le saumon d’élevage, du bio dans le bassin

Ingrédients

Pavé de saumon, salade de pourpier et asperges

Ingrédients

1 pavé de saumon

1 grosse botte de pourpier biologique ou sauvage

1 botte d’asperge biologique

des pousse de germination à votre choix

quelques graine de courge

1 orange

1 jaune d’œuf

60 grammes d’huile de tournesol ou de colza

un filet de citron

sel, poivre

 

Préparation

Dans un faitout, faire cuire les asperges environ 5-7 min maximum. Elle doivent conserver leur croquant. Conserver l’eau de cuisson et faire pocher les pavé de saumon dedans environ 8 min, ou jusqu’à cuisson.

 

Dans un bol, battre le jaune d’œuf et ajouter l’huile goutte à goutte de sorte à former une mayonnaise. Saler, poivrer et ajouter le filet de citron.

Monter les assiette comme telle. Déposer du pourpier, des graine germé et les asperges tiède. Garnir des morceaux d’orange et des graine de courge. Arroser du reste du jus de citron. Déposer le saumon et garnir de la mayonnaise. Déguster.

A noter que vous pouvez servir cette recette avec un saumon entier, cela ne sera que meilleur !

Apprenons à vivre mieux avec un peu moins.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...