Cake médiéval à l’ortie et chocolat pour le défi des légumes au dessert

cake ortie chocolat 2

Ai-je besoin de vous présenter l’ortie. Ce légume ancien et oublié que tout le monde qualifie de mauvaise herbe, était à l’époque de nos grands parents et arrière grand parents un légume à part entière qui avait sa place au potager. Il a pris sa mauvaise réputation après la dernière guerre mondiale, quand la famine est survenu et que plusieurs ont du se nourrir essentiellement d’ortie. Elle a réussit a sauver plusieurs vie. A l’époque médiéval cette plante était considéré comme un légume à part entière. Je prend énormément plaisir à vous faire découvrir ces plantes et légumes sauvage oublié maintenant de la culture. L’ortie se mélange à merveille avec le chocolat. Vous décrire le goût de ce cake, est très difficile. Un léger goût de noisette, mais le goût le plus omniprésent, est un goût tout simplement oublié. Celui de l’ortie. Saviez vous que l’ortie est la seule plante sauvage à contenir autant de protéines que la viande et à avoir 10 fois plus de vitamine C que l’orange ou l’épinard. Vous comprendrez maintenant, pourquoi à l’époque de la guerre, il a sauvé autant de vie ! Redonnons  à ce légume les titres de noblesse qui lui revienne. L’ortie est à coup sur, ma plante préférée ! Bienvenu dans mon monde ….. Avec cette recette, je participe au concours, des légumes pour le dessert.

defi-dessert-aux-legumes.400x300

Ingrédients

220 grammes de farine de blé T80

10 grammes de poudre à lever (poudre à pâte)

une grosse poignée d’ortie fraîche (ou à défaut, sèche)

100 grammes de yaourt de brebis (ou autre)

2 œufs

100 grammes de sucre de coco

90 grammes de pépites de chocolat noir

un soupçon de sel

6 c à soupe d’huile de tournesol

Préparation

Mélanger la farine, la levure et l’ortie dans un saladier.

Dans un autre bol fouettez ensemble le sucre et les œufs et ajouter le yaourt et l’huile de tournesol.

Incorporez le mélange farine/ poudre à lever/ ortie et ajouter les pépites de chocolat. Bien mélanger. Vous obtiendrez un mélange tacheté vert et noir. Déposer dans un moule à cake ou autre moule (muffins, mini kouglof, etc)

Cuire au four entre 20 et 45 min selon le moule choisi. Dégustez chaud ou tiède ou froid

cake ortie chocolat 4

cake ortie chocolat

champ ortie

Beignets de berce des initiés (cuisine sauvage)

beignet de berce 2

Patte d’ours ou de loup, panais sauvage, herbe du diable, corne de chèvre, voici quelques uns des sobriquet que l’on donne à la berce dans nos campagne:-) C’est une cousine de l’angélique, qui est si tonique (impossible pour moi de la manger le soir, je suis incapable de dormir la nuit venu) que certains lui attribue le nom de ginseng d’Europe. Donc respect pour cette plante que je vénère. On la trouve dans les prairies, les haies, les talus… les boutons floreaux sont aussi appelé brocoli sauvage. Car les boutons sont quasi identique au brocoli. Son goût (léger goût de noix de coco et un autre côté végétal) se marie à merveille avec le cacao pour une recette salée. Voila d’ailleurs pourquoi, je les ai fait frire dans une huile de coco biologique. Ces petits beignets sont surprenant en bouche. Dépaysement garanti ! De plus ils sont très addictifs, difficile d’en laisser traîner un dernier:-) Cette recette est tirée du nouveau livre de Bruno Delaunay dont je suis totalement fan ! Il est le même auteur que le livre grignotages sauvages que je possède également et dont je ne me lasse pas ….  Celui ci est pour les initiés de la cuisine sauvage. En effet, si vous n’êtes pas familier avec les plantes sauvage comestible, il pourrai vous paraitre compliqué ! Il est devenu mon livre de chevet des derniers jours :-) Si il vous reste de la pâte, vous pouvez utilisez des bananes comme je l’ai fait avec une recette à venir … ou encore rajouter un peu de lait à la pâte et en faire de délicieuse crêpes

Ingrédients

230 grammes de farine d’avoine

25 grammes de cacao en poudre de bonne qualité

2 œufs

1 c à soupe d’huile de tournesol

une pincée de fleur de sel

lait entier de chèvre (ou autre)

des boutons floraux de berce (environ 16)

du temps pour aller cueillir;-)

de l’huile de noix de coco biologique

Préparation

Mettre la farine et le cacao dans une terrine, y faire un puits et mettre un oeuf entier et le jaune de l’autre, le sel et l’huile. Mélanger le tout pour obtenir une pâte bien homogène. Versez du lait en petites quantitées de manière à parvenir à une pâte assez fluide. Montez le blanc restant en neige bien ferme et incorporez le progressivement à la pâte.

Il vous faut maintenant tremper les boutons floraux de berce dans la pâte pour les recouvrir complètement et ensuite les faire frire dans de l’huile de noix de coco bien chaude. Déposer sur un papier absorbant et servir en apéro ou accompagné d’une bonne salade

feuille de berceUne bien jolie feuille de berce

berce

Bouton de berce, avant sa floraison

Délices des lutines aux fraises et violettes

delice des bois

Aujourd’hui était la première journée depuis très longtemps ou la température était très agréable. Du soleil, pas de pluie, de la chaleur (pas une chaleur estivale, mais c’était tout de même très bien) J’ai pris mon après midi de congé (c’est l’avantage d’être son propre patron) et je suis allée me balader dans les bois pour me ressourcer. C’était vital après toute ses semaines sans sortir. Quelle fut ma surprise de découvrir que les violettes pointait leur nez (moi qui croyait que leur saison était déjà finie) c’est incroyable le retard qu’a pris la nature :-) Je me suis empressée d’en cueillir un bon bol et de concocter en arrivant un dessert rapide savoureux de saison. C’est frais, c’est simple, c’est nutritif avec les violettes, que demander de plus.

A noter que les violettes sauvage, sont excellente pour la santé. Elle contiennent du mucilage qui est excellent pour le transit intestinal. Alors la prochaine fois que vous verrez des violettes, n’oubliez pas d’en ramasser une petit bol pour en faire un succulent dessert. Vous pouvez remplacer les violettes et les fraises par un autre fruit et fleurs de saison. ! A vous la créativité !

Ingrédients

1/4 de litre de lait de chèvre (ou autre)

3 c à soupe de crème entière

une pointe de couteau d’agar agar

100 grammes de chocolat blanc

une poignée de fraises bio

un bol de violettes

Préparation

Déposer le lait, la crème et le chocolat blanc dans un faitout. Faire chauffer à feu doux afin que le chocolat fonde. Retirez du feu aussitôt et ajouter l’agar agar. Bien mélanger et ajouter la moitié des violettes. Verser dans des coupes ou des verrines et mettre au frigo durant une heure afin de laisser prendre le tout.

Pendant ce temps. Laver quelques fraises et les couper en deux. Sortir les verrines et décorer le contour avec les fraises en demi. Décorer le milieu avec le reste des violettes. Déguster bien frais

fraise violette

violette

Entrecôte au romarin et sa purée de pomme de terre à l’ortie et ail des ours et ses légumes du marché

permiere grillade

Ce dimanche, j’ai voulue rire du froid en allumant mon nouveau Barbecue pour nous faire des Entrecôte pour le repas. Vous pouvez bien entendu faire cette recette à la cuisinière, mais si vous avez un Barbecue à la maison, ne vous en privez pas malgré la température, cela mettra de l’humour dans votre journée et vous fera oublier un peu la grisaille. Ce fut notre repas dominical, et il fut vraiment délicieux. Le romarin sur la grillade donne un goût du Sud et la purée est tout simplement divine. Une façon également d’introduire les orties à vos proches, si ils ont des réticences. A la maison, cette purée est toujours un franc succès, et avouez, cela rend la purée beaucoup plus nutritive :-) pour cette recette j’ai utilisée des entrecôtes de petites productions biologique. Cela donne des grillades encore meilleure

Ingrédients

1 entrecôte par personne

de l’huile d’olive de qualité

du romarin

Préparation

Une heure avant la cuisson, déposer les entrecôtes sur une assiette. Arroser d’huile d’olive et saupoudrer de romarin. Saler et poivrer au goût.

Pour la purée

des pommes de terre (la quantité varie selon le nombre de personnes bien entendu)

une poignée d’ortie fraîche (les têtes) réduite en poudre à l’aide du robot

1 c à soupe de pesto d’ail des ours

du beurre

du lait (de chèvre pour moi)

Préparation

Épluchez et coupez les pommes de terre en cubes. Les faire cuire dans un faitout avec de l’eau jusqu’à totale cuisson. Bien égoutter et remettre sur le feu afin de laisser totalement l’eau s’évaporer (opération qui dure quelques secondes)

Réduire les pommes de terre en purée et ajouter du beurre et le lait. Saler, poivrer et ajouter l’ortie réduite en poudre ainsi que l’ail des ours. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Pour le carpaccio de mangue

1 mangue bien mûre

un peu d’huile d’olive de qualité

du poivre fraîchement moulu

Origan et thym fraîchement coupé au ciseau

Préparation

Couper la mangue en petits cubes. Ajouter le poivre et un filet d’huile d’olive. Ajouter les herbes aromatiques et bien mélanger.

Montage

Déposer de la mangue dans le fond de l’assiette. Ajouter la purée de pomme de terre sur le coté

Faire cuire entrecôte au BBQ au goût. Déposer la viande sur les mangues. Servir avec des légumes du marché (petits navets violet dans mon cas)

grillade

mouton 2

mouton

Carré aux pomme de terre douce : Défi des légumes pour le dessert :-)

carre pomme de terre douce

Mange tes légumes, sinon pas de dessert :-) Et si le dessert était composé de légumes ? C’est le défi proposé ce mois ci par Défi cuisine que j’ai trouvé vraiment intéressant et auquel j’ai pris tout mon temps libre (qui est une rareté ces jours ci lol) pour le cuisiner.

J’aimais beaucoup l’idée au départ, et l’idée de cuisiner la pomme de terre douce en sucré me trottait depuis un bout ! Je suis hyper contente, car le résultat est vraiment hyper gourmand, bien mieux que mes attentes, c’est un énorme succès à la maison :-) Alors attention, si vous faites cette recette, il vous faudra trouver une autre phrase pour les enfants, autre que mange tes légumes sinon pas de dessert :-)

J’ai pris une partie de l’inspiration du côté des recettes Américaine, mais j’ai pas mal tout changé lol. J’ai pris une base de pâte qui me plaisait beaucoup plus, remplacé les épice par des orange confite et voila, j’ai crée ainsi ma propre recette vraiment délicieuse. Je vous conseille fortement de la tester… promis juré craché vous ne serez pas déçue :-) Je participe avec cette recette au concours défi cuisine : Des légumes pour le dessert defi-dessert-aux-legumes.400x300

pour la pâte

125 grammes de beurre doux

40 grammes de sucre glace

150 grammes de farine

sel

1 gousse de vanille grattée

Pour la garniture

500 grammes de pomme de terre douce réduite en purée (sans beurre ni lait)

70 grammes de sucre

2 œufs de calibre petit ou 1 très gros

120 grammes de lait de brebis cru (ou autres à votre choix)

25 grammes d’oranges confites coupée finement

1 c à café de cannelle

1 gousse de vanille

 Pour le Crumble

6 c à table de beurre

100 grammes de noix de pecan réduite en poudre

35 grammes de sucre

1 c à soupe de cannelle

3 c à table de flocon d’avoine

quelques noix de Pecan en demie pour la déco

Préparation pour la pâte

Mélanger la farine et le beurre ensemble. Bien mélanger afin de faire un mélange granuleux comme du sable. Ajouter le sel et déposer le tout dans un plat carré et bien l’étendre à l’aide de vos mains. Réserver.

Pour la garniture

Faites cuire vos pomme de terre douce et les réduire en purée. Laisser tiédir. Déposer le tout dans un bol et y ajouter le sucre, l’œuf battu et le lait. Bien mélanger et ajouter les oranges confites coupée finement ainsi que la gousse de vanille grattée et la cannelle. Bien mélanger le tout et déposer sur la pâte.

Pour le crumble

Dans un autre bol, mélanger les ingrédients du crumble tous ensemble. Déposer à l’aide de vos mains le mélange en prenant soin de bien l’étendre partout.

 carre patate douce

carre pomme terrre

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...