Pâté au poulet ou à la dinde. Recette typiquement Québécoise

pate poulet

Pour tous les amoureux de la cuisine du Québec, voici un classique de la cuisine Québécoise. C’est un plat de mon enfance que ma mère faisait toujours en hiver. Comme elle, lorsque j’en fait, j’en fait une plus grosse quantité et je congèle par portion. Ainsi, je ne suis jamais prise au dépourvue. Lorsque une visite surprise arrive, ou lorsque je n’ai pas le temps de cuisiner et que j’arrive fatiguée. Pratique également pour mettre dans la boîte à lunch pour le bureau. Plus qu’a réchauffer et voila un plat bien réconfortant. Cette recette donne deux pâtés rectangulaire ou plusieurs petits. Vous pouvez bien entendu faire cette recette en diminuant de moitié les quantités. :-)

Ingrédients

6 grosse carottes coupé en petits cubes

1 poireau coupé finement

2 rutubaga coupé en cubes

2 branches de céleri coupé finement

500 grammes de reste de poulet ou de dinde

3 carde coupé finement

des petits pois

2 abaisses de pâte à tarte

250 ml de bouillon de poulet ou de dinde maison

sauce béchamel

10c à soupe de beurre

10 c à soupe de farine

1/2 litre de lait

30 ml de vin blanc sec

sel, poivre,

¼ c à café de muscade

Préparation

Fondre le beurre et y ajouter la farine afin de faire un roux. Ajouter doucement le lait graduellement afin d’obtenir une sauce onctueuse. Ajouter le vin blanc pour aromatiser le tout. Saler, poivrer et ajouter la muscade.

Commencez par couper les légumes en cubes de sorte à faire une macédoine. Faire cuire dans le bouillon de poulet. (Réserver le bouillon obtenu et gardez le pour la prochaine soupe, ou incorporez dans la béchamel)

Ajouter à cette préparation le poulet.

Abaisser la pâte et tapisser un plat rectangulaire allant au four de la pâte. Incorporez la béchamel au mélange légumes-poulet. Incorporez ce mélange dans le fond de tarte. Couvrir de la seconde abaisse. On sert traditionnellement ce plat avec une purée de pomme de terre

patepoulet

fbf5452415397d677c475b583726dbc8

Gâteau aux amandes, à la noix de coco, clémentine et Yuzu. Version sage et version ultra gourmande !

gateau coco clementine

Voici une recette de gâteau à mettre dans vos recettes à faire de toute urgence ! Eh oui, il n’est pas bon, il est DIVIN ! J’ai pris la recette sur Cuisine et Cigares (toute ses recettes sont tellement alléchante, n’hésitez pas à tester une de ces recettes). Je n’ai fait que 3 seul léger changement ! J’ai mis un peu moins de sucre, et perso je trouvait cela très sucré, et comme il me restait que le jus d’un citron (j’en avait déjà prélevé le zeste) j’ai remplacé par du zeste de Yuzu de chez Terre Exotique. J’ai aussi remplacé le sirop par de la confiture de kumquats avec le reste des jus de clémentine.

Pour cette recette, vous avez le choix ! Soit faire un gros gâteau, soit faire comme j’ai fait, un moyen et un plus petit. Une version normale, et la version gourmande avec un coulis de chocolat. Mon seul regret, est de ne pas avoir doublé ou triplé le glaçage au chocolat lol ! Comme je l’ai mis sur le gros gâteau, il aurait pu en avoir plus (j’adore le chocolat, lol). Il est bon d’avoir le choix dans la vie 😉 Il est tellement bon, qu’il est parti à une vitesse éclair

Ingrédients

100 g de farine

200 g de beurre demi-sel (j’ai mis du non salé et j’ai rajoutée une pincée de sel)

200 grammes de sucre (la recette demande 250)

160 grammes de poudre d’amandes

120 grammes de poudre de coco

ou 280 grammes de poudre d’amandes

5 œufs moyens

4 clémentines corses bio (le jus et leur zeste)

le jus d’un citron bio

1 c à café de zeste de Yuzu (Terre exotique)

100 grammes de confiture de kumquats

Préparation

Beurrer un moule à charnière de 24 cm si vous ne souhaitez pas faire de petits ramequins en plus ; Moi j’ai pris un moule en céramique et un tout petit moule à Kouglof pour faire les deux versions

Préchauffer le four à 170°C (325°F)

Laver, essuyer et râper les zestes des clémentines. Dans un saladier mélanger le beurre mou, 200 g de sucre et les zestes jusqu’à obtenir un appareil lisse. Si vous optez pour amandes/coco, mélanger les 2 poudres, puis incorporer 1/3 de cette poudre au mélange précédent, puis les œufs, puis le reste de la poudre, et enfin la farine en veillant à bien mélanger entre chaque ajout.

Verser dans les moules et faites cuire environ 30-40 min (45 min si vous optez pour une grand moule)

Durant la cuisson

Prenez le jus des clémentines et du jus de citron et porter à ébullition. Ajouter la confiture de kumquats et verser ce mélanger sur le gâteau à la sortie du four. Vous pouvez le démouler et verser le sirop, ou verser le sirop et attendre que le gâteau soit complètement refroidi (j’aime la liberté de choix lol)

Pour le glaçage au chocolat

50 grammes de chocolat noir de qualité

30 grammes de beurre non salé

1 c à soupe de miel

Déposer le chocolat dans un bain marie. Faire fondre avec le beurre et ajouter le miel. Verser le tout encore très chaud sur le gâteau et déguster !

gateau coco

La prochaine fois, j’aimerais bien apporter un tel gâteau en randonnée et faire pique nique !

P1180939a

Lasagne sauce bolognaise, aux épinards et trois fromages

lasagne

De la visite à la maison pendant les vacances, quelle belle occasion de faire des plats réconfortant et d’en profiter pour faire de belle randonnée à l’extérieur. Ma recette de lasagne a toujours fait fureur, que ce soit lorsque j’étais au Québec, ou en Suisse ! C’est toujours un succès monstre à chaque fois ! Attention, cette lasagne est addictive 😉 Lorsque je fait ma sauce bolognaise, j’en profite toujours pour en cuisiner beaucoup plus. J’en congèle la moitié et je la sort lorsque j’ai envie de faire ma lasagne. Ainsi, une pierre deux coups !

Ingrédients pour 6 personnes

La moitié de la recette de la sauce spaghetti recette ici

1 paquet de lasagne pré cuite ( je prend la Barilla)

200 grammes de ricotta fraîche ou de séré Suisse

10 grosse feuille d’épinard frais

500 ml (2 tasse) de sauce béchamel maison

100 g de parmesan frais

200 grammes de vieux gruyère salé

100 grammes de pecorino

Ingrédients de la béchamel

Commencer par préparer la béchamel comme suit.

10 c à soupe de beurre demi sel

10 c à soupe de farine

3/4 de litre de lait

sel, poivre

1/2 c à café de muscade

1/2 verre de vin blanc sec

Préparation

Faire un roux avec le beurre et la farine. Ajouter, peu à peu le lait en fouettant continuellement. Ajouter un peu de vin blanc pour raffiner le goût. Saler, poivrer et ajouter la muscade. Une fois la béchamel bien consistante, ajouter les épinards que vous aurez coupé très finement. Bien brasser afin que les épinards s’intègre à la sauce.

Laisser bouillir pour faire épaissir et retirer du feu ( cuire 5-10 min)

Dans un plat allant au four, déposer la sauce tomate et viande dans le fond du plat. Ajouter une étage de lasagne. Déposer une couche de béchamel et mettre la moité du parmesan. Mettre une autre rangée de lasagne.

Déposer la sauce aux tomates et le ricotta ou le séré. Déposer à nouveau une couche de lasagne.

Déposer à nouveau la sauce tomate. Mettre sur le dessus le parmesan, le gruyère et le pecorino.

Mettre au four pendant 45 min à 180 C. Éteindre le feu et laisser encore au chaud pendant 15 min et servir.

Bon régal !

lasagnes

542570_420154324729514_551086472_n

Congre au gingembre et au thé vert

congre au gingembre

Voici une recette qui vous réchauffera le coeur et le corps avec le froid qui sévit. Je ne sait pas comment c’est chez vous, mais en Suisse les température sont autour de -10 à -20 de jour ! Inutile de vous dire que j’ai envie de mets qui réchauffe et de m’emmitoufler. Cette recette a eue un énorme succès à la maison ! C’est parti en deux temps, trois mouvement. De quoi ranimer les troupes. Les quantités de gingembre sont pour un plat qui ‘pique’. Vous pouvez mettre moins de gingembre si vous n’aimez pas les plats épicé. A la maison, on adore …. J’ai utilisé un thé en vrac de Ceylan pour faire ce met, plus précisément le thé Gampola des jardins de Gaïa. Un thé de printemps cultivé sur les hauts plateau. Il se distingue par son goût vif, son arôme au nuance complexes et un parfum délicat. Légèrement sucré, c’est un thé a déguster par les fins connaisseurs. Cette recette de poisson est un vrai délice pour ceux et celle qui aime la cuisine Asiatique

Ingrédients pour 3 personnes

1 morceau de congre

250 ml de thé vert infusé (en vrac de haute qualité de préférence)

1 morceau de gingembre frais (environ 6 c à soupe)

2 gousse d’ail fraîchement pressé

de l’huile d’olive

une pincée de piment de Cayenne

sel, poivre

Préparation

Faire chauffer l’huile d’olive et y faire rôtir le morceau de congre. Rôtir bien comme il faut à feu moyen. Ajouter le gingembre râpé et l’ail et déglacer le tout avec le thé. Cuire environ 15-20 min. Sortir le morceau de congre et lui prélever la peau et les arêtes. Remettre les morceaux dans la sauce et cuire encore 10 min à feu doux. Ajouter un peu de thé si la sauce a trop diminué. Saler, poivrer et ajouter le piment de Cayenne

Pour les légumes

5 carottes coupé finement

3 grande feuille de blette coupé finement

1 poireau coupé finement

3 c à soupe de tamari

2 c à soupe de vinaigre de riz

3 c à soupe de gingembre fraîchement râpé

1 bulbe de curcuma frais

le zeste d’un citron (pour la déco)

Préparation

Couper les légumes finement et les faire revenir dans l’huile d’olive durant 5 min. Déglacer avec le tamari et le vinaigre de riz. Laisser mijoter encore 10 min pas plus à feu moyen. Les légumes doivent demeurer croustillant.

J‘ai servie le poisson avec des pâtes à l’épeautre arrosé d’un filet d’huile d’olive piquante et de zeste de citron.

Montage. Déposer les pâtes dans le fond de l’assiette. Déposer le poisson par dessus. Arroser de la sauce. Déposer les légumes autour et garnir de zeste de citron sur les assiettes.

12997_290705074390910_1169488681_n

Parpadelle à la courge butternut au poulet et au curry de Madras

pate butternut

Avec le reste de courge de la dernière recette, j’ai fait cette plat de pâtes. Laissez moi vous dire que ce fut un franc succès ! Je n’ai pas entendu de phrase du style, encore de la courge ! C’est bon, c’est savoureux, ça nous fait oublier un peu l’hiver. Le curry donne de la chaleur à ce plat de pâtes, les courges lui donne de la couleur et des vitamines, et la crème et les fromage une belle onctuosité.  Les mesures sont approximative, je n’ai pas mesuré mais j’ai fait cette recette au pif. A vous de voir afin que la sauce soit d’une onctuosité parfaite à votre palais ! Je vous conseille fortement cette recette, sinon, tant pis pour vous 😉

Bon régal et bon week-end

Ingrédients

250 grammes de parpadelle

500 grammes de courge butternut (environ 1/2 courge)

1 verre de crème fraîche

1 verre de vin blanc sec

1 verre de bouillon de volailles maison

1 petit fromage de chèvre frais artisanal

100 grammes de parmesan fraîchement râpé

2 poitrine de poulet coupé en cubes

2 c à soupe de curry de Madras

Préparation

Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y faire dorer le poulet que vous aurez enrobé de la moitié du curry de Madras (1 c à soupe)

Faire cuire à feu moyen durant 10 min. Saler, poivrer. Réserver.

Faites cuire les pâtes selon le mode d’emploi.

Couper la courge en petits cubes. La faire revenir dans l’huile d’olive dans un grand faitout durant 10-15 min. Déglacer le tout avec le bouillon de volailles. Ajouter alors le fromage de chèvre, la crème et le vin blanc. Saler au besoin (attention le parmesan est déjà salé) et poivrer au goût. Ajouter le poulet à la sauce et bien brasser le tout. Ajouter le reste du curry de Madras (1 c à soupe) et ajouter les cubes de poulet. Bien mélanger le tout. Ajouter les pâtes très chaude. Brasser et servir aussitôt.

32595_10151388839763647_2113566762_n

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...