Au revoir l’été, bienvenu l’automne :-)

L’été est vraiment parti définitivement en Suisse. La ou je déménage (je serai en campagne Fribourgeoise, à 1000 mètres d’altitude, avec un superbe potager et un poulailer) l’automne est bien arrivé, avec la vue sur les pré alpes et les sommets déjà enneigé. J’ai passé l’été a manger beaucoup de salade et je continue encore durant mon déménagement. Les salades ont l’avantage d’être hyper rapide à préparer, et d’être ultra santé. Bref, c’est mon fast-food, car si on réfléchit comme il faut, ‘fast-food’ veut tout simplement dire, nourriture rapide. Cela ne veut pas dire mauvaise alimentation ! Jamais il ne me viendrais à l’idée lorsque je suis pressée ou même dans les cartons, de manger des calories vide ou de la nourriture malsaine. C’est justement une période ou l’on se dépense physiquement et mentalement, et ou le corps a besoin du meilleur pour bien fonctionner. Je n’ai pas certes le temps de cuisiner des mets complexe, mais prendre le temps de se faire une salade, ce n’est pas du tout long et c’est très rapide à préparer. Tout au long de l’été, j’ai mangée également beaucoup de fleurs. Celle ci sont excellente pour la santé, et contiennent beaucoup de mucilage, nécessaire à un bon transit intestinal. Les fleurs sont remplie de vitamines, minéraux et oligo éléments nécessaire a une bonne santé.

Hier matin, je suis allée au marché et j’ai achetée (surement) mes dernières fleurs pour mes salades. J’en ai également beaucoup cueillie sauvage cet été, et elle feront la joie de mes salade hivernale. J’aime beaucoup le souci qui a beaucoup de propriétés tel que qualité  anti-inflammatoires, astringentes, dépuratives, emménagogues, sudorifiques, antispasmodiques, cicatrisantes, fébrifuges et laxatives. J’aime aussi la mauve, qui est réputée pour ses propriétés adoucissantes qui sont particulièrement efficace en cas d’inflammation diverses et en cas d’irritation des voies respiratoires.
Riche en mucilages, la tisane à la mauve est également drainante et permet d’éliminer les toxines dont notamment les lipides saturés. la capucine également est excellente (j’aime son goût poivré), mais également la bourrache qui est très riche en Oméga 6  et en Acide gamme-linolénique, ainsi qu’en nitrate de potassium. On dit aussi que les fleurs fraîche donne le courage, et qu’elle est bonne pour le sang. Elle était autrefois cultivé en tant que légumes !  Si vous en avez dans votre jardin, surtout, ne faites pas que les sentir, mais ajoutez les a vos plats, votre corps vous dira MERCI !

 

Soupe maison tomates et vermicelle (recette familliale Québécoise)

Cette recette est la recette de soupe aux tomates de ma mère. La seule différence que j’y rajoute, sont les épices (thym et basilic). C’est une recette que j’aime beaucoup que ma mère faisait lorsque j’étais enfant. J’étais toujours contente lorsque c’était au menu. Lorsque j’ai des coup d’ennui du Québec et de ma famille, c’est une soupe qui me réconforte beaucoup. Ne soyez pas surpris de l’ajout de bicarbonate de soude, c’est l’agent chimique qui empêche la coagulation entre la matière laitière et les tomates. Cette soupe est un petit délice !

Ingrédients

8 tomates fraîche

2 oignon coupé finement

2 gousse d’ail

une branche de thym

du basilic

un peu d’huile d’olive

4 c à soupe de crème

un peu de lait entier (chèvre,brebis,vache ou végétal)

sel, poivre

une poignée de spaghetti ou de vermicelle (bio à la farine d’épeautre entière)

1 c à soupe de sucre

1 c à café de bicarbonate de soude

1 litre de bouillon de volailles maison

Préparation

Couper l’oignon et l’ail finement, ainsi que les tomates en cubes.

Dans un faitout faire revenir avec un peu d’huile, les oignons, l’ail, et ajouter les tomates. Faire revenir doucement et verser le bouillon de volaille. Saler, poivrer au besoin. Laisser cuire durant 30-40 min pour laisser réduire le tout. En fin de cuisson, ajouter les épices et le sucre. Ajouter le bicarbonate de soude (attention, cela va mousser et c’est normal, ceci afin que lorsque vous ajouterez la crème, celle ci ne caille pas)

Ajouter la crème et le lait. Ajouter les spaghetti ou les vermicelle et laisser cuire quelques minutes. Laisser reposer un peu et servir avec du basilic frais sur le dessus

Un rêveur fait rêver les autres, un sourieur fait sourire les autres. Tout ce qui n’est pas d’utilité sociale est important. L’art, la spiritualité n’ont pas d’utilité sociale, mais sont extrêmement importants. La poésie est sensée être superflue, il n’y a pas de ministre de la poésie ou de la spiritualité. Pas de ministre du futur non plus, c’est pourtant tellement important.

Spaghetti sauce rosée et pesto à la pistache et persil

A la maison, on aime beaucoup les pâtes. J’en cuisine lorsque nous faisons beaucoup de sport. Habituellement, je fait maintenant mes pâtes maison, mais cet été, je n’ai pas eue le temps d’en faire. Je reprendrai les pâtes maison, dès la fin de mon déménagement, car j’entends toujours dire, les pâtes sont bonne, mais les tienne sont meilleur, lol ! Vivement d’avoir plus de temps devant moi :-) Cette recettes est inspirée de mon voyage en Sicile.

Ingrédients pour 2-3 personnes

250 grammes de pâtes fraîche (maison ou du commerce)

1 kg de tomates fraîche Roma (tomates Italienne) coupé en dés

1 oignon rouge coupé finement

4 gousse d’ail

de l’huile d’olive

des herbes de Provence

1 verre de vin rouge corsé

sel, poivre

1/2 bûche de fromage de chèvre frais biologique et de préférence artisanal

une poignée de câpres fraîche ou dans le sel à défaut, utiliser des câpres de fleur tel que pissenlit (ne pas utiliser des câpres dans le vinaigre, elle donneront un goût un peu bizarre)

Préparation

Dans un grand faitout, faire chauffer l’huile d’olive et y plonger les oignons et l’ail. Ajouter les tomates coupées en dés et faire revenir vigoureusement. Baisser le feu et laisser mijoter au moins 30 min. Ajouter alors, le verre de vin rouge. Continuer la cuisson lentement durant un autre trente minute. Saler, poivrer et ajouter les herbes de Provence en fin de cuisson. Ajouter le fromage de chèvre et les câpres et bien mélanger le tout à feu fermé. Réserver.

Pour le pesto aux pistaches

1 bouquet de persil plat

une bonne poignée de pistaches crue non salée biologique

2 gousse d’ail

de l’huile d’olive

Préparation

Dans un petit saladier ou un mortier, couper le persil finement à l’aide de ciseaux. Ajouter l’ail pressé et les pistaches. A l’aide du mortier bien mixer le tout afin de réduire le plus finement possible. Ajouter au fur et à mesure de l’huile d’olive. Mixer le tout durant 10 min jusqu’à ce le tout aille la consistance d’un pesto.

Cuire les pâtes ‘al dente’. Bien mélanger les pâtes à la sauce et déposer dans une assiette. Garnir le dessus de pesto aux pistaches et servir bien chaud !

 

Sardine à l’ail, poivron rôti et nouille de riz rouge sauté

La sardine est un poisson excellent pour la santé. Très riche en Oméga-3 et en calcium, c’est un poisson souvent boudé à tort. Je l’ai cuisinée avec un légumes de saison; le poivron. Vous pouvez l’accompagner d’un autre légume de votre choix, mais j’essaie toujours de manger les fruits et légumes de saison, ils sont bien meilleur, et on oublie souvent de cuisiner le poivron comme accompagnement d’un plat. Cette recette est vraiment hyper délicieuse et ne vous décevra pas. Elle n’est pas issue d’aucun livre de recette, mais c’est une création personnelle ! Bon régal :-)

Ingrédients pour 2 personnes

12 sardines (plus ou moins, selon la grosseur et votre appétit)

5 grosse gousse d’ail

1 c à table de thym

2 poignée de nouille de riz rouge bio

4 poivron (couleur au goût) coupé en deux

huile d’olive

1 c à soupe de sauce tamari bio

Préparation

Nettoyer les sardines et enlever l’arête du milieu à l’aide de vos mains. Étaler sur une assiette et saupoudrer du thym. Écrasez l’ail à l’aide d’un presse ail et le déposer sur les sardines.

Dans une poêle (ou sur le barbecue) déposer un peu d’huile d’olive et y faire revenir les poivrons a feu vif durant 5-7 min, de sorte a ce qu’ils demeurent croustillant mais rôti. Réserver.

 

Faire cuire les nouilles de riz selon l’indication de l’emballage. Bien égoutter. Dans une poêle, faire revenir deux gousse d’ail et y ajouter les nouilles de riz. Faites revenir le tout en brassant continuellement. Ajouter la sauce tamari. Réserver.

Toujours dans la même poêle, mettre à nouveau, un peu d’huile d’olive. Y faire revenir les sardines de chaque coté environ 3-4 min ou jusqu’à ce qu’elle soit bien rôti. Servir les sardines avec un poivron et un peu de nouille de riz frite.

Dégustez

Chutney aux prunes aphrodisiaque au gingembre et cannelle

chutney

J’aime beaucoup le chutney. A la base, cela fait partie de la cuisine Indienne, mais cela a été popularisé beaucoup en Angleterre, mais également au Québec !Pour ceux et celle qui ne savent pas comment apprêter le chutney, il accompagne à merveille une bonne viande blanche. Personnellement, j’aime le chutney aux prunes avec les mets asiatique (comme le riz, les vermicelle de riz, les légumes chinois, etc…) Vous pouvez également en faire une trempette délicieuse pour des nems, ou autre gourmandise. Vous pouvez également ajuster la quantité de vinaigre, selon votre goût. Malgré un goût de vinaigre, celui ci n’est pas du tout prédominant !

 Ingrédients

1 kg de prunes (j’ai mis des Reine-Claude)

200 à 300 grammes de sucre roux bio

125 ml (1 tasse) de vinaigre de cidre bio

2 c à soupe de gingembre frais râpé finement

1 bâton de cannelle

2 petit oignon blanc ou jaune coupé finement

3 gousse d’ail coupé finement

1 c à soupe de gros sel gris

Préparation

Bien nettoyer les prunes et les dénoyauter et les couper en deux. Les déposer dans un faitout avec le sucre. Ajouter le vinaigre et l’oignon ainsi que l’ail. Porter à ébullition et baissez le feu. Laisser mijoter durant environ 45 min à une heure.

Stérilisez bien vos pots pendant que le chutney cuit. Une fois la cuisson fini, verser le chutney encore bouillonnant dans les pots chaud. Visser les couvercle et retourner immédiatement à l’envers pendant une nuit. Retourner et converser pendant un an maximum

 

NB: Cette recette ne provient d’aucun livre de recette, elle est ma création

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...