Plaisirs et gourmandises d’Oser vous souhaite une très bonne année 2012

Nous voila à l’aube d’une nouvelle année. Comme le temps passe vite. Tic tac, tic tac….

Tout en vous souhaitant une très bonne année, j’aimerais vous faire prendre conscience de ceci également au sujet de ce fameux temps.

Si vous ne le saviez pas, nous avons deux vies. La deuxième débute, lorsqu’on s’est aperçu que nous en avions qu’une seule ! Pour ma part, j’ai choisie de vivre ma vie à fond et de faire un changement sur cette planète. A quoi bon y vivre sans faire une différence. Ce n’est que la poussière inconsciente. Pour ce faire, je souhaite à cette belle planète que j’aime tant, la paix, la fin des guerre, l’amour fraternel, le vrai, celui qui fait que l’on voit son voisin de la même façon qu’il soit blanc ou noir, riche ou pauvre.

Je souhaite aussi à cette belle planète, beaucoup plus de conscience, car cette terre ne nous appartient pas, elle nous est seulement empruntée. Ce serait donc bien de la laisser bien propre et en état. Ce n’est pas le cas en ce moment.

Je souhaite à cette belle planète, beaucoup de beauté, d’Amour et de gratitude. Car si je souhaite tout cela a cette belle planète, c’est aussi à vous que je le souhaite, car nous sommes des poussières de cette planète et nous faisons partie.

A tous et toute, je vous souhaite TOUT L’AMOUR DU MONDE.

Avec Amour

 

Princesse Oser

Rôti de porc farçi aux canneberges (cranberry) et à la mélisse sauce aux pommes

 

Ce rôti est de loin, le meilleur que j’ai cuisinée. J’ai reçue tellement d’éloge sur ce plat, que j’en ai presque rougie lol. Même le fils de Sophie (ma compagne) qui n’était pas certain d’aimer les ingrédients, s’est presque battu pour avoir le dernier morceau ….. hihihihi  Inutile de vous dire qu’il n’en ai pas resté une seule miette. Une vrai repas de fête :-)

Vous pouvez trouver la mélisse dans les bonne droguerie, les herboristerie ou dans les bon magasins bio. La mélisse est l’un de mes herbage favori, avec son petit goût citronné unique. Il s’accorde à merveille avec le goût tendre du porc. Quand au fromage, j’ai choisie un fromage de brebis d’alpage artisanal au cumin. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez toujours remplacer par une tomme de brebis et une cuillère à café de cumin. 

Quand aux canneberges, c’est le nom en Français pour les cranberries lol. Au Québec on appelle aussi les canneberges, les atocas, qui sont le nom que donnait les Indien a ce petite baies si populaire au Québec (le Québec est un gros producteur) Choisissez de préférence des canneberges séchées bio. Ainsi elle n’auront pas subit de traitement chimique ! On en trouve facilement en magasin bio ou sur internet !

Ingrédients

1 petit rôti de porc de très bonne qualité

250 grammes (1 tasse) de canneberges sèchées

1 pomme en tranches

3 grosse tranches de fromage de brebis d’alpage au cumin

1 bonne poignée de mélisse (le creux d’une main)

250 ml de bouillon de légumes maison (lorsque je fait cuire mes légumes, je conserve toujours mon eau remplie de vitamines et j’ajoute celui ci lorsque je doit faire des sauces)

 Préparation

Prendre la moitie de la mélisse et ajouter de l’eau dans un faitout (environ 250 ml) Ajouter les canneberges et faire bouillir durant 2-3 min. Égoutter et réserver en prenant soin de garder le liquide qui servira à arroser le rôti durant la cuisson.

 

Couper le fromage en petits cubes. Ajouter le reste de la mélisse au fromage et ajouter le mélange de canneberge égoutté. Bien mélanger ensemble. Nul besoin de saler, poivrer, le fromage étant déjà salé et la mélisse très goûteuse.

Couper le rôti de porc et farcir l’intérieur de ce mélange en prenant soin de ficeler par après afin que la farce tienne en place. Arroser du bouillon de mélisse. Disposer les pommes tout autour du rôti, ainsi que le reste de farce (canneberge, fromage). Saler, poivrer et mettre au four durant deux heures, en prenant soin d’arroser le rôti à toute les trente minute, avec du bouillon de légumes .

Sortir du four et découper le rôti en tranches et retirer la ficelle. Prendre le bouillon ainsi que la farce qui reste, et passer le tout au blender. Faites réchauffer la sauce un peu et servir sur le rôti avec des légumes au choix.

Cette recette est tout simplement née de mon inspiration. Elle n’a été prise dans aucun livre de cuisine. Toute reproduction est interdite sans ma permission. Merci :-) Love

 

 

Shakespeare a dit : « Je me sens toujours heureux, vous savez pourquoi…?
Parce que je n’attends rien de personne… Les attentes font toujours mal, la vie est courte… Aimez votre vie, soyez heureux, gardez le sourire et souvenez vous: Avant de parler, écoutez… Avant d’écrire, réfléchissez… Avant de blesser, considérez l’autre… Avant de détester, aimez… Et avant de mourir, vivez !!!

Chapon citronné farçi aux marrons

Si il y a bien un met que j’aime par dessus tout, c’est bien le chapon et aussi la dinde, si peu populaire en Suisse et en France. Pourtant c’est de loin la meilleure volaille qui soit en autant que l’on sache la préparer. Le secret ? l’arroser souvent, voir toute les trente  min ou aux heures. Lorsque j’étais jeune, le chapon était le met que l’on mangeait le plus souvent le dimanche, ainsi que la dinde (nous n’attendions pas Noël pour en manger, mais cela faisait partie des mets d’hiver dont je raffolait. Ma mère faisait toujours son chapon farci, et tous se battait presque pour avoir la fameuse farce. Bien entendu, elle ne la faisait pas aux marrons (ça n’existait lorsque j’étais jeune, on en trouve maintenant importé d’Europe ! ) mais ces farces étaient toujours savoureuse. Je garde de bon souvenirs de ces repas de famille (nous sommes cinq enfants, et le dimanche ma tante et ma grand-mère se joignait à nous pour le repas) On était une bonne gang comme on dit au Québec :-)

Le goût pour le chapon n’en est pas moins partie, cela fait partie de mes goûts préféré, et ma compagne ADOREEEEE quand je fait le chapon ou la dinde. Ses enfants, lorsqu’ils sont en visite à la maison, craque pour la sauce. Il en redemande toujours :-)) Voici donc ma recette favorite pour cette période de l’année :-)

 

Ingrédients

1 chapon fermier

20 marrons

3-4 tranches de pain complet au levain

le jus de 3-4 citrons

2 c à café de romarin

3 échalotes ou oignon rouge

1 gousse d’ail

le zeste d’un citron

quelques cerneaux de noix fraîche

60 ml de vin blanc

huile d’olive

sel, poivre

 Préparation

Commencer par faire cuire les marrons dans de l’eau bouillante environ 5 min. Les laisser dans l’eau bouillante et les sortir un à un afin de les éplucher. Ce sera plus facile de les éplucher chaud !

 

Couper les échalotes finement et les faire revenir dans un faitout avec l’huile d’olive bien chaude. Ajouter la gousse d’ail préalablement pressée. Faire revenir environ 5-6 min ou jusqu’à ce que le tout soit légèrement doré. Ajouter le pain que vous aurez coupé en cubes et faire revenir à feu moyen. Déglacer le tout avec le vin blanc. Ajouter le jus de citron, le zeste de citron et les cerneaux de noix. Ajouter le romarin, saler, poivrer au goût. La préparation ne doit pas être trop mouillé, ni trop sèche non plus, mais juste humide.

 

Bien nettoyer le chapon, et fourrer celui ci avec la farce.

Saler, poivrer le chapon et saupoudrer le chapon de romarin (j’utilise du romarin sauvage achetée en magasin bio ou droguerie)

Arroser le chapon de jus de citron frais et mettre au four. Le secret d’un chapon tout comme celui d’une dinde, et d’arroser celui ou celle ci à toute les trente minutes ou toute les heures. Vous prenez le jus de cuisson et badigeonnez la volaille souvent. Arroser avec du jus du citron deux trois fois durant la cuisson et ajouter à la fin le bouillon de vos légumes qui auront cuit.

Cuire 3-4 hrs environ selon la grosseur de la volaille à 350F (180C)


Une fois le chapon cuit, retirer le bouillon dans un faitout. Goûter et saler poivrer au goût et ajouter un peu de romarin et de vin blanc (vous ajustez la sauce selon vos goûts)

Épaissir le tout avec une cuillère à soupe de fécule de maïs dilué dans la même quantité d’eau. Servir chaud avec le chapon.

Il n’y a aucune raison d’avoir une frontière tracée sur une carte pour séparer les pays, puisque l’humanité est Une. Mais les gouvernements veulent garder le pouvoir, ils veulent garder l’argent, et ils ont donc besoin des frontières; parce que sans frontières, 99% des politiciens deviennent inutiles. Il faut un gouvernement mondial. À l’heure actuelle, il y a 180 pays sur terre, donc 180 ministres des Finances, 180 ministres militaires, 180 exemplaires de chaque ministre. Même le plus petit pays a des ministres. C’est vraiment trop bête. Vous avez besoin d’un seul gouvernement qui prend soin de tout le monde

 

Veau des Alpes bio au citron et parmesan et ses endives citronnée

J’espère que vous passez de belle Saturnales ? Pour notre part nous avons passé le 24 Décembre avec de très bon amis qui nous sont cher :-) Plaisirs et joie étaient au rendez-vous et nous avons fêté jusque tard dans la nuit. Pour continuer dans les plaisirs gastronomique, j’ai choisie du veau bio élevé dans les Alpes. Un pur délice ….

J’ai fait ces escalopes de veau la semaine passée. Elle sont tout à fait divine :-) Accompagné d’endives, cela fera un plat des plus divin pour les jours de fête ou pour simplement vous faire plaisir un jour de semaine :-))

La viande bio est la plus haute qualité de viande qui soit. Prenez la de petits éleveurs et choisissez le veau qui est élevé sous la mère. Cela fera toute la différence dans la qualité de viande :-)

Si vous remarquez aussi, j’ai du nouveau sur mon blog, vous pouvez maintenant vous abonner à ma newsletter :-)))

Pour 3 personnes

Ingrédients

3 escalopes de veau

3 gousse d’ail pressé

sel, poivre

le zeste d’un citron

125 ml de vin blanc

une petit panier de champignons de Paris coupé en tranches

2 c à soupe de câpres

3 c à soupe de parmesan

3 c à soupe de crème de brebis

 

Endives au citron et parmesan

 

6 endives

le zeste d’un citron

sel, poivre

60 ml de vin blanc

30 grammes de parmesan

huile d’olive

 

Préparation des escalopes

 

 

Râper le zeste de citron et presser l’ail. Réserver.

Dans une poêle, faire chauffer de l’huile d’olive et déposer les escalopes à faire cuire. Saler, poivrer.

Débuter la cuisson et déposer le zeste de citron sur les escalopes. Bien rôtir des deux côtés pendant un bon cinq minutes. Réserver.

 

Ajouter un peu de beurre et faire rôtir les champignons. Déglacer le tout avec le vin blanc et ajouter les câpres. Saler, poivrer. Ajouter la crème. Ajouter les escalopes et bien les envelopper de la sauce. Ajouter les câpres et déposer un peu de parmesan sur les escalopes. Servir aussitôt.

 

Pour les endives

 

Couper les endives en quatre. Déposer les endives dans une poêle avec de l’huile d’olive bien chaude. Faire revenir et au bout de quelques minutes, déglacer avec le vin blanc. Saler, poivrer. Ajouter le zeste de citron et l’ail pressé. Bien revenir de tous les côtés. Déposer dans un plat allant au four et déposer le parmesan sur le dessus. Mettre au four pendant 15 min et servir avec les escalopes.

Les politiciens sont le cancer de l’humanité, débarrassons-nous de tous les politiciens ! Il n’y a qu’un avenir possible pour l’humanité: un monde unifié, sans argent, sans armée, sans politiciens. Et alors, cette planète peut être un paradis, où tout le monde peut voyager partout sans passeport, sans visa, et où enfin on respecte les droits de l’homme.

Foie gras sur tatin de pommes aux épices et à la raisiné et petit nid de pain d’épice

Je ne cuisine pas souvent le foie gras par principe, il faut savoir que les bêtes ont souffert en ayant été gavée et que c’est souvent à la chaîne. Je mange de la viande, mais jamais de viande de supermarché, que du bio et de petites production. Mon corps me le rend bien, en me disant merci de joie de vivre. Cette recette est une dérogation de mes principes et je ne croit pas qu’elle figurera souvent au menu. Maintenant, quand j’en mange, je le fait sans culpabilité et dans le plaisir avec des gens que j’aime. J’ai pris l’inspiration dans le Yummy magazine, mais je l’ai adaptée à mes goûts en ajoutant les épices de pain d’épices. Je vous souhaite beaucoup de plaisir, avec cette recette :-))

La raisiné est très populaire en Suisse, et j’aime beaucoup l’utiliser dans mes recettes. Ce sont des pommes ou des poires (selon les cantons) qui ont mijoté de longue heure dans un gros chaudron et qui a été réduit. C’était la façon autrefois, de conserver les nombreuse poires et pommes pour tout l’hiver. C’est un peu, je dit bien, un peu, comparable au vinaigre balsamique, avec un petit goût amer. Bien entendu il en existe au supermarché, mais aussi, de petite production artisanale faite à l’ancienne. C’est bien entendu celle la que je prend et d’un producteur bio :-) Pour cette recette vous pouvez facilement utiliser le vinaigre balsamique au lieu de la raisiné que l’on ne retrouve qu’en Suisse !

Ingrédients

6 pommes tranchées

3 tranches de pain d’épices (recette ici)

6 c à soupe de vin cuit (raisiné) ou à défaut du vinaigre balsamique

1 c à café de miel brut de forêt

1/2 c à café d’épices à pain d’épices

huile d’olive

 Préparation

Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive. Ajouter les pommes et faire revenir à feu vif.

 

Ajouter la raisinée (ou le balsamique) et le miel. Assaisonner avec les épices. Laisser mijoter environ 5-7 min.

 

Laisser tiédir (important sinon le foie gras va fondre)

 

Avec un moule déposer les pommes dans une assiette. Démouler, ajouter une tranches de pain d’épices  et ajouter un morceaux de foie gras cuit sur le dessus. Servir.

Tout le monde sur la planète est fatigué des pouvoirs et des gouvernements dont la seule motivation est le pouvoir et l’argent. Chaque fois que ces politiciens parlent, ils parlent de PNB, de pouvoir économique, ils ne parlent jamais de bonheur. La croissance économique, le PNB, l’équilibre économique, la balance commerciale, vous en souciez-vous ? Vous n’en avez rien à faire ! Vous voulez atteindre le bonheur, vous voulez trouver un sens à votre vie; aucun homme politique n’en parle, pas un seul. C’est pourquoi tout le monde sur terre espère une révolution, pour se débarrasser de ces gouvernements stupides.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...