Une salade de boulgour rafraichissante pour les jours d’été

Il fait terriblement chaud en Suisse ces jours ci. J’aime beaucoup la chaleur, mais chez moi j’ai des puits de lumière au plafond et cela fait un effet de serre. La chaleur est donc difficile à supporter à l’intérieur. Ces jours la, on a envie de manger froid sans se compliquer la vie. Je trouve ces jours la, la joie dans la simplicité. Toute ma petite tribue s’est régalée de cette salade. Petite perle était bien curieuse de savoir quel était cette céréale si savoureuse. Du boulgour de blé complet, cela change et c’est très nourrissant. Tout le monde s’est régalé et en a redemandé.

 

Ingrédients

250 grammes de boulgour de blé bio complet non cuit

une pincée de sel

1 concombre coupé en dés

3 tomates (la coeur de boeur est idéale car elle contient beaucoup de chaire) coupée en dés

le jus d’un citron

25 ml d’huile d’olive

10 ml de cidre de pomme

sel de mer, poivre

Préparation

Dans un faitout, faire cuire le boulgour environ 10-15 min avec le sel. Ou jusqu’à ce qu’il soit cuit. Laisses refroidir et déposer dans un saladier. Ajouter les tomates en dés et le concombre. Arroser du jus de citron fraîchement pressé.

Ajouter l’huile d’olive et le cidre de pommes. Bien mélanger et réfrigérer une heure avant de servir.

 

Dinde à la Zurichoise ben cochonne :-)

Dernièrement, j’avais une envie soudaine de veau à la Zurichoise. Pas de chance, je n’avais pas de veau sous la main. Je me suis donc dit que si je prenait des escalopes de dinde que j’avais, cela pourrais être bon. Je les ai donc cuisinée comme du veau et le résultat nous a plus que plu. On est tombé littéralement en amour avec cette recette. Vous vous demandez surement pourquoi le ben cochonne dans le titre. Au Québec, quand quelque chose est sublime, on dit que c’est ben cochon, ou encore que c’est écoeurant !  Pour un étranger qui arrive, cela peut lui sembler étrange ces termes, car l’art Québécois, n’est pas juste la même langue française, mais c’est un art d’en trouver toute les variantes. Malgré le fait que je demeure en Suisse depuis deux ans, mon accent Québécois est toujours bien présent. Et quand j’arrive au Québec, je parle encore plus Québécois lol. Je suis comme un poisson dans l’eau. Notre langue natale est en nous pour toujours et on se doit d’en être fière.

Voici donc la recette revisitée de la dinde à la Zurichoise ben cochonne :)))

Je vous suggère d’en faire un peu plus car chez moi, j’ai eue des plaintes qu’il n’en restait malheureusement pas pour le lendemain …. !!!!

Ingrédients

Pour 3 personnes

3 escalopes de dinde

250 ml de vin blanc

250 ml de bouillon de poulet ou dinde maison

125 ml de crème fraîche entière

1 barquette de champignons de Paris coupé en tranches

1 oignon coupé en lamelle

sel, poivre

2 c à table de beurre et de farine

3 c à soupe d’huile

1 branche de thym frais

Préparation

Dans une poêle, faire revenir les champignons et l’oignon. Réserver. Dans la même poêle faire revenir la dinde à feu vif de tous les côtés. Déposer la dinde et les champignons-oignon dans un faitout. Arroser de la moitié de bouillon de poulet et de la moitié de bouillon de dinde. Cuire a feu moyen. Dès que la préparation aura réduit, ajouter le reste du bouillon et du vin. Saler, poivrer et ajouter le thym. Cuire 30 min. Mélanger ensemble la farine et le beurre afin de faire un beurre manié. Ajouter la crème et le beurre manié. Laisser cuire encore 10 min.

J’ai servie avec du pain aux olives et une salade.

Granité au melon et au muscat

Je ne sait pas si dans votre coin il fait chaud, mais en Suisse, c’est hyper chaud aujourd’hui. Ce n’est pas le moment de publier des recettes à cuire c’est bien évident ! J’ai fait cette recette de granité il y a quelques jours déjà, car j’avais de beaux melons qui commençait a se faner dans le frigo. J’ai tout de suite imaginée cette recette qui est ultra rafraichissante. Vous pouvez remplacer le muscat par un peu d’eau, et le miel par du sucre.

Bon régal et profitez bien de l’été ! Il ne me reste plus qu’un peu plus d’une semaine avant mon départ pour le Québec. Petite vacance à dorloter et pouponner ma petite fille Océane :-)

1 melon

6 c à soupe de muscat de Rivesaltes ( vous pouvez remplacer par un vin sucré ou de l’eau)

3 c à soupe de miel

 

Faire bouillir le muscat avec le miel. Faire un sirop. Ecraser soit à la main ou au blender, le melon. Ajouter le sirop et bien mélanger. Mettre au congélateur et brasser toute les trente minutes. Servir dans des verrines ou dans des bols.

Vous pouvez faire la différence. Ne pensez jamais : « comment pourrais-je changer le futur de l’humanité, je ne suis pas important ? ». Oui, une personne peut tout changer…. Avec quelques mots, vous pouvez changer le monde; une simple phrase à quelqu’un de dépressif peut le faire changer d’avis, vous pouvez sauver une vie. Soyez conscient du pouvoir que vous avez; vous changez l’Univers, vous changez la Terre, vous changez la vie des autres, vous changez vous même avec chaque pensée, chaque mot, chaque action.

Rilettes de saumon et grande nouvelle à vous annoncer

Je voudrais commencer par une nouvelle complètement hors sujet de la cuisine. Mais donc je suis tellement fière !!! Me voila grand-maman d’une jolie princesse. Elle se prénomme Océane. Quel joli prénom et la princesse est aussi jolie. Dans quelques jours, je repartirai pour le Québec pour aller bercer et cajoler cette jolie princesse dont il me tarde de prendre dans mes bras. Si dans la vie de tous les jours, je préfère vivre en Suisse qu’au Québec, ces jours ci je trouve la distance très difficile. J’aimerais bien pouvoir me téléporter afin de lui donner tout mon Amour et passer les premiers moments avec cette petite princesse. J’en profite pour souhaiter à Océane un grand bienvenu sur la Terre. Tu pourras compter sur ta grand mère qui t’aime de tout son coeur.

Et pour fêter ceci je vous offre une jolie recette de rillettes de saumon. Comme j’ai cuit dernièrement un saumon entier. Il me restait beaucoup de saumon. J’ai fait exprès car j’adore pouvoir ensuite le cuisiner de différente façon. Je voulait une rillettes un peu plus légère que celle que j’ai l’habitude de faire. Je la fait habituellement avec de la mayonnaise. Celle ci est plus fine et je la préfère au goût. Servie sur des craquelins ou du pain complet c’est un pur délice. Idéal également pour apporter en pique nique comme je l’ai fait hier.

bon week-end !

Ingrédients

500 grammes de saumon cuit

240 grammes de faisselle de vache ou de brebis ( fromage quark) ou encore de yaourt assez gras épais

3 oeufs cuit dur coupé en dés

1 poivron rouge coupé finement en dés

1 cébette coupé en dés fin

5 c à soupe de crème entière

2 c à soupe de sauce worcestershire

1/2 c à café de tabasco

4 c à café d’agar agar

sel, poivre

Préparation

 

Dans un blender ou à la fourchette, défaire le saumon et enlever toute les arrêtes. Défaire en filaments. Cuire les oeufs et les couper en petits dés. Couper les légumes en petits cubes. Dans un saladier, mettre le saumon, les légumes et la faisselle. Ajouter les aromates.

Dans un petit faitout, faire chauffer la crème et y ajouter l’agar agar jusqu’avant le point d’ébulition. Verser sur la préparation de saumon. Verser dans un moule et laisser réfrigérer une nuit ou une journée entière. Démouler et décorer avec de la laitue ou comme j’ai fait des pousses de roquette maison.

Dans cette société ou l’on vise a normaliser tout le monde, les rendre le plus ‘politiquement correct’ moi je vise à être la plus différente des autres et à marquer la société de mon passage .

La vraie recette du shortcake Américain

Cette recette est la vraie recette du shortcake aux fraises. La recette que ma mère nous faisait lorsque j’étais petite fille, mais c’est aussi une recette Américaine. Comme ma mère a vécue aux Etats-Unis avant de se marier (elle s’est mariée à 28 ans) et que mon père était Américain, les recettes de  dessert Américain était fréquent lorsque nous étions jeune. Habituellement le shortcake se fait aux fraises. Ici je l’ai adaptée aux petits fruits pour en faire une variante. Comme j’ai fait ce gâteau l’an passé la photo aurais pu être meilleure. Mais je vous assure que ce shortcake est de la pure joie qui éclate en bouche. Il est important de beurrer le biscuits avec du beurre, pendant qu’il est encore chaud. Le beurre pénétrera dans le biscuits et lui donnera sa tendreté. Vous pouvez aussi remplacer la chantilly par de la double crème Suisse ou de la crème crue prise chez le fromager (bien meilleur). J’aime bien la variante avec du beurre à la fleur de sel aussi. Cela lui donne un petit goût Breton dont je raffole.

Bon régal

Ingrédients

310 grammes de farine blanche ou d’épeautre

4 c à café de levure chimique (poudre à pâte)

2 c à soupe de sucre

½ c à café de sel

85 grammes de beurre

1 œuf légèrement battu

170 ml de lait

des fraises ou petits fruits (mures, groseille framboises, myrtille, cassis, cerises même)

Préparation

Graisser et enfariner un moules à gâteau circulaire

Tamiser dans un bol la farine avec la levure chemique (pourdre à pâte) le sucre et le sel.

Ajouter le beurre coupé dans la farine. Brasser l’oeuf dans le lait. Ajouter d’un seul coup à la farine, mélanger vivement et étendre la pâte dans le moule préparé.

Cuire de 15 à 20 minutes dans un four préchauffé à 200C ( 425F)

 

Laisser reposer pendant 5 minutes. Démouler. Avec un couteau bien aiguisé trancher le gâteau en deux en épaisseur.

Beurrer généreusement chaque moitié avec du beurre. Placer une moitié sur une assiette le côté beurré sur le dessus. Et recouvrir de petits fruits tranchés. Garnir de crème fouettée et placer l’autre moitié sur le dessus. Beurrer à nouveau le dessus du gâteau avec du beurre, recouvrir de fruits et garnir de crème fouettée (crème chantilly)

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...