Beurre de poires à la vanille et à l’érable

beurre de poire

A nouveau une recette Québécoise. Habituellement elle se fait avec des pommes, mais l’an passé lors de mon dernier voyage au Québec, j’avais vue du beurre de poires et je m’étais promis de tester la recette cette année. Aucune déception, c’est un pur délice. J’ai testée la recette avec de la vanille et également avec de la cardamone, les deux sont bon mais la recette à la vanille remporte tous les suffrages …. On utilise le beurre de poires pour mettre sur du pain grillé, tartiner des muffins, dans le yaourt et également pour fourrer un gâteau. C’est fondant et gourmand à la fois.

Ingrédients

12 poires pelées et coupée en cubes

1/2 tasse de sirop d’érable

1/2 tasse de beurre doux

1 gousse de vanille.

Préparation

Couper et éplucher les poires. Les déposer dans un faitout avec le sirop d’érable et le beurre. Cuire à feu moyen durant 30 min. Une fois la cuisson finie, passer le tout au blender en prenant soin d’enlever la gousse de vanille au préalable.

Mettre en pot et déguster. Vous pouvez en faire en grande quantité et congeler la préparation. Attention, à cause du beurre qu’il contient, le beurre de pomme ne convient pas très bien à la mise en pot sous vide.

maison roussilon

Tapioca à l’érable, lait de chèvre et primevère officinale

tapioca erabe

Ces jours ci, je n’ai pas beaucoup le temps de cuisiner des mets élaboré. Entre le travail, la maison à m’occuper, et les animaux, il me faudrait des journées de 48 h lol. Cette recette à l’avantage d’être rapide à faire, ultra facile et très délicieuse. L’ajout de fleurs de primevère vient ajouter une note gourmande et nutritive à ce petit dessert de tous les jours. Eh oui, si vous ne le saviez pas, la primevère officinale (aussi appelé ‘coucou’ est comestible est va égailler vos mets. Un petit dessert qu’on on les aime à la maison. Ils sont très pratique à mettre dans la boîte à lunch pour apporter au travail ou en pique nique :-)

J’ai utilisée du lait de chèvre cru acheté chez un petit producteur de ma région. Vous pouvez bien entendu remplacer par n’importe quel autre lait de votre choix, végétal ou animal.

Ingrédients

125 ml (1/2 tasse) de tapioca (perle du Japon)

810 ml (3/1/4 tasse de lait de chèvre)

1 gousse de vanille

une pincée de sel

2 jaunes d’œufs

75 ml (1/3 tasse) de sirop d’érable

un peu de primevère pour la déco et une poignée pour mettre dans le tapioca

Préparation

Couper la gousse en deux et retirer les grains avec la pointe d’un couteau.

Au bain marie, chauffer le lait avec la gousse de vanille et ses graines.Ajouter le sel et le tapioca.

Cuire à feu doux pendant 15-20 minutes environ ou jusqu’à ce que le tapioca devienne transparent.

Dans un bol, mélanger les jaunes d’oeufs et le sirop d’érable. Ajouter un peu de tapioca chaud. Mélanger. Verser dans la préparation dans le bain marie jusqu’à épaississement. Ajouter les primevère et bien mélanger

Verser dans des petits bol individuel et laisser tiédir. Manger tiède selon les goûts ou mettre au réfrigérateur pour manger froid durant 2 h. Décorer avec le reste de primevère

route de sorens

Pouding chômeur au sirop d’érable

pouding chomeur sirop erable

Attachez vos tuques, je vous amène dans la gourmandise à son état pur ! Le pouding chômeur est un dessert traditionnel Québécois datant de la crise économique de 1929.  Il est encore très populaire aujourd’hui et est servi autant à la maison que dans des restaurants et les cabanes à sucre. A l’origine, le pouding chômeur était fait uniquement avec de la cassonade. Au fil du temps, les recettes ont été adaptée et améliorée. Chaque famille possède sa recette. Le pouding chômeur daterait de la crise économique de 1929, une période de mise à pied massive dans les quartiers industriels de Montréal. Les familles devaient se débrouiller avec le peu de ressources qu’ils avaient et la recette fort simple du pouding chômeur s’est rapidement propagée dans tous les milieux défavorisés de Montréal et de ses alentours. Les produits utilisés étaient peu coûteux et répandus, comme la farine, le beurre, le lait et la cassonade, qui sont les quatre ingrédients originels de la recette. Ce dessert est devenu un classique de la cuisine familiale et des restaurants populaires au Québec. Je vous propose aujourd’hui une version ultra gourmande faite uniquement avec du sirop d’érable celle que l’on retrouve dans les cabanes à sucre mais aussi dans les maisons Québécoise :-)

Ingrédients
Sauce :
500 ml (2 tasse) de sirop d’érable
(250 ml)1 tasse d’eau bouillante
65 ml (1/4 de tasse) de crème
Gâteau :
150 grammes (1 1/2 tasse) de farine
1 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)
50 grammes de beurre (1/4 de tasse)
100 grammes de sucre (1/2 tasse)
250 ml (1 tasse) de lait

Préparation

Préchauffer le four a 170C (325F). Tamiser la farine et la levure chimique. Réserver.

Dans un bol du robot, défaire le beurre en crème et ajouter graduellement le sucre jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse.

Ajouter un peu de farine et le lait peu à peu. Bien mélanger jusqu’à épuisement du lait – farine.

Beurrer un moule rectangulaire et verser la pâte. Réserver.

Dans un faitout, mélanger les ingrédients de la sauce. Porter à ébullition et laisser bouillir quelques instants. Verser sur la pâte SANS mélanger. Cuire pendant 45 min

pouding chomeur

orignal2

orignal 1

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...