Chausson à la ricotta et à la semoule comme à Pompéï (sfogliatelle frolle)

chausson ricotta 2

J’ai mangée ces petits chausson à Pompéi dans la meilleure pâtisserie que j’ai repérée avant d’aller visiter les sites archéologiques. A première vue ces chausson n’avait pas l’air de grand chose, mais comme c’était la pâtisserie de la région, nous nous sommes dit que nous ferions mieux d’y goûter plutôt que de se faire tenter par des pâtisseries d’autres région ! Ahhh! comme nous n’avons pas été déçue ! Car la surprise se cache à l’intérieur. Un fourrage ultra parfumé, tendre, sensuel et ultra gourmand ! De la ricotta, de la semoule, sublimé par les fruits confits et des épices… Si elle n’avait pas la grande mine des pâtisseries Française, je peut vous dire que c’est un pur délice. A mon grand bonheur, j’ai retrouvée la recette sur un déjeuner de soleil (c’est mon blog chouchou en ce moment) la pâte est facile à préparer, malgré le fait que c’est inhabituel comme méthode. Je n’ai pas mis d’orange confite mais uniquement du cédrat confit. A vous de voir. J’ai utilisée une ricotta artisanale de brebis achetée en Italie. Bien entendu cela ne se trouve pas en France ni en Suisse et encore moins au Québec. Vous pouvez remplacer par du brocciu (fromage corse) ou une ricotta du commerce si vraiment vous ne trouvez pas autre chose. Viva la cuisine Italienne :-)

chausson ricotta

La recette donne une dizaine de chaussons

 Ingrédients

Pâte

250 gramme de farine

100 gramme de beurre

50-60 grammes d’eau

1 jaune d’œuf pour la dorure

le zeste d’un citron non traité

une pincée de bicarbonate de soude

Garniture

80 grammes de semoule fine à cuire dans 250 grammes d’eau

220 gramme de ricotta fraîche de brebis (ou de vache)

150 grammes de sucre (la recette demande 180 mais c’est assez à mon goût)

100-120 grammes d’orange et cédrats confit (la recette ici )

1 œuf

3-4 c soupe d’eau de fleur d’oranger

une pincée de cannelle

sucre glace (facultatif, j’ai omis)

Préparation

La veille, mélanger le sucre avec l’eau et le beurre. Ajouter peu à peu la farine mélangée au bicarbonate et au zeste de citron. Travailler la pâte du bout des doigts afin d’obtenir une pâte sablé lisse et homogène (c’est rapide)

Former une boule et couvrir de papier film et reposer au frigo au moins deux heures

Préparer la farce. Mélanger la ricotte, le sucre, la cannelle et les fruits confit. Porter à ébullition

l’eau avec le sel. Y plonger la semoule et mélanger rapidement quelques minutes. Bien mélanger.

Ajouter l’œuf et la ricotta. Parfumer avec l’eau de fleur d’oranger. Couvrir de papier film et laisser refroidir.

 

Etaler la pâte à 3-4 mm d’épaisseur. A l’aide d’emporte pièces former des disques de 10 cm environ

Poser la farce au centre et recouvrir de la pâte en scellant bien les bords.

Préchauffer le four à 180C (350F)

Badigeonner les chaussons de jaune d’œufs battu et cuire pendant 15 min au milieu du four. Les chaussons doivent être doré.

Laisser refroidir et déguster.

Les chaussons peuvent être saupoudrer de sucre glace, ce que j’ai omis

Il restera un peu de farce, la faire cuire dans des ramequins au four.

sfogliatelle

Brioche au beurre de pomme, raisins, rhum et cannelle

brioche beurre de pomme

Aujourd’hui je vous propose des brioches tout à fait succulente ! L’acidité des pommes apporte un léger contraste en bouche très agréable. Les raisins trempé dans le rhum et la cannelle qui viennent sublimer le tout. Un léger croustillant des noix de Pecan viennent terminer le tout pour un plaisir gustatif hors du commun. Je vous souhaite à tous et toute un excellent week-end 

Pour la pâte:
250 ml (1 tasse) de lait (j’ai mis à la chèvre)
8 grammes de levure boulanger ou 1 sachet de levure sèche
50 g (¼ tasse) de sucre + 1 pincée ( pour mélanger avec la levure)
60 grammes (4 c à table) de beurre non salé
1 gros jaune d’œuf
2 gousse de vanille
350 grammes (2 et 3/4 tasses) de farine
une pincée de sel

La pâte:
Chauffer le lait chaud dans une casserole moyenne à feu doux jusqu’à ce qu’il soit chaud mais sans bouillir.
Retirer du feu et saupoudrer la levure et la pincée de sucre. Réserver

Battre le beurre fondu, le jaune d’œuf et la vanille. Réserver.

Combiner la farine, le sucre et le sel dans le bol du robot.
Faire un puits au centre et y verser le mélange de levure et le mélange de beurre fondu, jaune d’œuf et vanille.
Mélanger à basse vitesse avec le crochet à pâte jusqu’à consistance épaisse et légèrement collante.
Pétrissez à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se rassemble autour du crochet, environ 6 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit douce et élastique.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.

Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever jusqu’à ce qu’elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.

Pour la garniture

50 grammes de raisins secs trempé dans le rhum durant 1 h.

100 grammes de beurre de pomme ( la recette est ici)

3 c à soupe de cannelle

50 grammes de noix de Pecan

3 c à soupe de sucre

Préparation

Mélanger la cannelle, les raisins, le rhum les noix et le sucre. Bien mélanger.

Etendre la pâte à brioche en rectangle. Déposer le beurre de pomme et par dessus le mélange de cannelle. Rouler et couper en tranches. Déposer dans un moule en laissant de l’espace entre chaque brioches. Cuire au four environ 20-30 min à 170C (325F)
brioche2f3a65f56b489b1aa1c11810808c331d

 

Muffins Anglais à la farine complète comme au Etats-Unis

muffins anglais

Avant d’aller visiter l’Angleterre, je vous aurais dit que les muffins Anglais ne sont que typiquement Américain. Mais comme j’ai visité tout le Royaume Unis il y a deux ans, je peut maintenant dire que les muffins Anglais sont d’origine Anglaise, Américaine et qu’on les retrouve également au Québec. Ma mère m’a raconté dernièrement que comme ils était commerçant d’une petite épicerie en plein coeur du vieux Québec avant que je soit née, ils ont fait plusieurs demande aux boulangers afin que des muffins anglais puisse être disponible pour leur clientèle car mon père était Américain et ma mère aimait beaucoup également les muffins anglais (avant de se marier, elle a habitée quelques années au USA et travaillait comme secrétaire, c’est ainsi qu’elle a rencontrée mon père) Donc (apparement) si les muffins anglais sont maintenant bien connu au Québec, c’est un peu grâce à mes parents 😉 Les muffins anglais sont donc vraiment un goût de ma jeunesse. On les mange le matin comme du pain, tranché, on les coupe en deux à l’aide d’une fourchette. On fait des petits pic au centre et on coupe à l’aide des mains, et on fait griller un peu. On déguste avec du beurre, de la confiture, des cretons ou lors d’un brunch. Moi je les aime avec du beurre salé, un soupçon de miel et du fromage à pâte dure ou encore avec du beurre, miel et bananes en tranches lol. Bref, on les mange comme on a bien envie ! J’ai dénichée cette recette sur Allrecipes. Il n’est pas nécessaire de les faire à la farine complète, les plus populaire sont à la farine normale, mais je préfère ceux à la farine complète.

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de lait de chèvre (ou de vache)

2 c à soupe de sucre complet

7 grammes de levure de boulanger ou de levure sèche

250 ml (1 tasse) d’eau chaude

60 ml (1/4 tasse) de beurre fondu

250 grammes de farine de blé intégrale (T110)

500 grammes de farine de blé semi complète (T80)

1 c à café de sel

Préparation

Réchauffer le lait dans une petite casserole jusqu’à ébulition et retirer du feu. Ajouter le sucre et brasser jusqu’à dissolution.

Dans un bol, dissoudre la levure dans l’eau chaude et laisser reposer 10 minutes.

Dans le bol du robot, mélanger le lait, la levure, le beurre et la moitié de la farine.Battre jusqu’à onctuosité. Ajouter le sel et le reste de la farine (ou un peu moins) afin de faire une pâte souple. Pétrir et placer dans un bol graissé légèrement. Couvrir d’un linge et laisser lever durant 1h30.

Abaisser la pâte à environ 4-5 cm d’épaisseur. Couper des cercles à l’aide d’un emporte pièce (ou à défaut, d’un verre)

Saupoudrer un petit plat de semoule de maïs et y tremper les muffins de chaque côté. Couvrir et laisser monter la pâte à nouveau durant 30 min.

Dans une poêle, déposer une noisette de beurre mettre le feu à feu moyen. Y déposer les muffins et les faire cuire entre 15 et 20 minutes en tout en prenant soin de tourner les muffins afin de les faire cuire uniformément. Déguster

643919_393567157379786_1967742501_n

Brioche décadante à la cannelle, vanille et noix de Pecan sublimé par l’huile essentielle

brioche cannelle

Cette brioche à vraiment tout pour me plaire. La vanille combiné à la cannelle (mes deux épices favorite) combiné aux noix de Pecan avec un rappel de goût de la cannelle avec l’huile essentielle ! Cette recette est divine et je me suis promit de la refaire sous peu pendant les vacances des enfants ! Cette recette est également un goût de jeunesse. Lorsque j’étais jeune, ma grand mère qui habitait au dessus de nous, partait pour passer ses hivers en Floride (elle détestait le froid tout comme moi lol) et sa soeur, tante Célina, venait passer une semaine et nous concoctait des brioches pour toute la famille. Attention, elle n’en faisait pas une petite recette, mais remplissait la grande table complète de brioches à la cannelle. Ma mère les mettait ensuite toute fraîche au congélateur, et nous en avions ainsi pour le reste de l’hiver. Que de bon souvenirs ….. En arrivant de l’école je dépêchait  a en dévorer tout plein 😉 Voici donc une recette typiquement Québécoise mais aussi très Américaine. Bon régal avec cette recette de brioche

Ingrédients

Pour la pâte:
1250 ml (1 tasse) de lait (j’ai mis à la chèvre)
8 grammes de levure boulanger ou 1 sachet de levure sèche
50 g (¼ tasse) de sucre + 1 pincée ( pour mélanger avec la levure)
60 grammes (4 c à table) de beurre non salé
1 gros jaune d’œuf
2 gousse de vanille
350 grammes (2 et 3/4 tasses) de farine
une pincée de sel

Pour la garniture:
180 grammes (3/4 tasse) de beurre non salé, ramolli
100 grammes (1/2 tasse) de sucre complet
10 cuillères à table de cannelle en poudre (j’utilise toujours la cannelle de Ceylan, la vraie, plus goûteuse)

2 gouttes d’huile essentielle de cannelle de Ceylan

75 grammes de noix de Pecan

La pâte:
Chauffer le lait chaud dans une casserole moyenne à feu doux jusqu’à ce qu’il soit chaud mais sans bouillir.
Retirer du feu et saupoudrer la levure et la pincée de sucre. Réserver

Battre le beurre fondu, le jaune d’œuf et la vanille. Réserver.

Combiner la farine, le sucre et le sel dans le bol du robot.
Faire un puits au centre et y verser le mélange de levure et le mélange de beurre fondu, jaune d’œuf et vanille.
Mélanger à basse vitesse avec le crochet à pâte jusqu’à consistance épaisse et légèrement collante.
Pétrissez à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se rassemble autour du crochet, environ 6 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit douce et élastique.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.

Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever jusqu’à ce qu’elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.
La garniture :
Dans un bol, crémer le beurre avec le sucre la cannelle et l’huile essentielle de cannelle, jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter ensuite les noix de Pecan
Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte en un rectangle de 12 x 14 environ.
Étendre le mélange de beurre, sucre et cannelle.
Rouler la pâte comme un gros boudin en serrant bien.

Couper le cylindre avec un couteau bien aiguisé, en environ 12 tranches égales.
Déposer le tout dans une moule à tarte préalablement beurré en prenant soin d’en mettre 2-3 au centre. Laisser un petit espace entre chaque
Disposer les tranches de pâte dans le moule beurré, en laissant un espace entre chaque.
Couvrir d’un linge et mettre dans un endroit sans courant d’air et laisser lever environ 40 min. Mettre ensuite au four durant 30 min environ à 180C (350F)

422953_335729469793596_222619661104578_1063517_1412311548_n

 

Briochette salée semi complète au brocciu et aux herbes de Provence avec une touche de miel !

briochette

J’avais repérée cette recette de petite brioche sur le blog de Cléa Cuisine , et j’avais envie de la faire depuis longtemps. Dans la recette il était mentionnée du fromage frais de chèvre, mais en plein hiver, ce n’est pas du tout la saison des fromages frais dans les bonne fromagerie. Lorsque j’ai vue ce broccui, je l’ai tout de suite achetée en me disant que je trouverais facilement à le cuisiner. Je n’ai pas tout pris, je trouverais bien une autre recette pour le finir 😉 Je referai cette recette à coup sur au printemps, mais cette fois ci avec un bon fromage de chèvre ou de brebis !

Le brocciu est une appellation fromagère en langue corse pour un fromage de lactorésum français de la région administrative Corse, protégée par une AOC depuis 1998 et une AOP depuis 2003. Vous pouvez remplacer le broccui dans cette recette par de la ricotta ou du sérac.

Vous pouvez utiliser de la farine blanche pour cette recette, mais perso, j’en suis intolérante, mon corps ne tolère pas les IG trop haut.

Ingrédients pour la pâte
280 g de farine de blé T80
50 ml de lait complet (chèvre, brebis ou lait végétaux)
1 c. à café de sel
1,5 c. à soupe de levure de boulanger fraîche
50 g de beurre
2 œufs
2 c. à soupe d’huile d’olive

Pour la garniture
200 g de fromage de brocciu
1 filet de miel liquide
1 c à soupe d’herbe de Provence

Préparation

Mettre tous les ingrédients secs ensemble et incorporer le beurre coupé en dés. Mixer à l’aide du robot jusqu’à obtenir une pâte sablée. Dans un bol, déposer la levure avec le lait tiède. Laisser fondre la levure et incorporer à la pâte sablé. Ajouter le reste des ingrédients liquide. Pétrir au robot afin d’obtenir une belle pâte homogène et non collante. Laisser reposer 1-2 h. Diviser la pâte en 8-10 portions et faire un trou dans le millieu. Mettre le fromage dans un bol et y incorporer les herbes de Provence. Bien mélanger. Ajouter un morceau de cette préparation dans chaque petite brioche. Laisser gonfler à nouveau durant une heure. Préchauffer le four à 180C (350F) et déposer les brioches que vous aurez mis dans un plaque allant au four. Cuire 20 min environ

421598_339996052700943_276121719088377_1082348_957956018_n

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...