Soupe de potiron et huile essentielle de zeste d’orange et sa quenelle de pesto

soupe potiron ortie

Ceux qui me connaissent et me suivent, savent à quel point j’aime les plantes sauvages. A ma plus grande joie, elle font leur apparition à ma montagne. Pour le moment, c’est encore timide, mais le prochain mois risque d’être sous le signe des plantes sauvages. Saviez vous que l’ortie est la plante la plus riche en minéraux et qu’elle contient autant de protéines qu’un steak ? Elle est également plus riche en vitamine C qu’une orange ! De quoi s’y intéresser de près ! Eh pour ceux et celles qui pensent que le pesto d’ortie crue pourrait piquer, rassurez vous, une fois passée dans le robot elle perd tout son piquant :-) A moins d’y rajouter du piment (lol) La soupe à l’ortie est de loin ma favorite, mais comme ma récolte était trop petite, je me suis contentée d’un pesto pour accompagner ma soupe. Eh puis si vous êtes novice, c’est une bonne façon de vous y initier tout doucement !

Ingrédients

1 potiron épluchée et coupée en dés

1 litres de bouillon de volailles maison ou de légumes (bouillon de lapin pour ma part)

un peu d’huile

3 gouttes d’huile essentielle de zeste d’oranges

sel, poivre

1/4 de litre de lait (chèvre pour ma part)

une petite botte d’ortie préalablement lavée (les jeunes pousses seulement)

4 noix du Brésil

2 c à soupe de parmesan

une filet d’huile d’olive

Préparation

Dans un grand faitout, faites revenir les cubes de potiron pendant quelques minutes. Verser le bouillon de volailles pour déglacer le tout. Laisser cuire durant 15-20 min ou jusqu’à ce que la courge soit bien cuite. Passer le tout au robot.

Saler, poivrer au goût. Ajouter le lait et bien mélanger. Ajouter les gouttes d’huile essentielle.

Pour le pesto

Déposer les feuilles d’ortie dans le robot avec les noix et le parmesan. Ajouter un filet d’huile. Bien mixer le tout.

A l’aide de vos mains formez une quenelle. Déposez la soupe dans un bol et ajouter la quenelle de pesto. Dégustez !

clairiere

Crème de brocoli et sa tuile de parmesan

potage brocoli

Dans mon potager, les derniers brocoli ont tous été prêt en même temps. Je me suis donc retrouvée avec plusieurs brocoli sous la main. J’ai donc concoctée cette crème pour changer un peu des brocoli en accompagnement. C’est une soupe de saison, onctueuse et vraiment délicieuse. Présenté avec une petite tuile de parmesan cela fait une entrée des plus savoureuse. Lorsque je vivait au Québec, la crème de brocoli y est très populaire, la bas, on y ajoute du cheddar, je me suis donc inspirée de cette recette et j’ai remplacée le cheddar par du parmesan, c’est bien meilleur et cela apporte une belle onctuosité à la crème. Après avoir mis mes brocolis au frigo, deux jours après, quelques fleurs était sorti, j’en ai donc pris un fleuron pour en décorer le dessus de la soupe :-)

Ingrédients

1 brocoli

1/2 litre de bouillon de volailles maison

1/2 litre d’eau

sel, poivre

30 grammes de parmesan fraichement râpé

1/4 de litre de lait ou de crème

un peu d’huile d’olive

Préparation

Dans un grand faitout, faire chauffer l’huile d’olive et y faire revenir le brocoli coupé en fleurons. Faire revenir durant 5 min et ajouter le bouillon de volailles et l’eau. Laisser cuire durant 15 min et passer le tout au blender. Ajouter le parmesan et le lait. Saler, poivrer après avoir ajouté le parmesan (attention, ce dernier est salé)

Pour la tuile de parmesan

du parmesan fraichement râpé

j’utilise une poêle en fonte

Dans une poêle bien chaude, déposer du parmesan râpé. Laisser cuire durant 3-5 min et tourner délicatement de l’autre côté. Une fois la tuile cuite la retirer et la déposer sur un papier absorbant. Servir la soupe et déposer la tuile sur le dessus. Déguster.

camomille

Fleur de camomille de mon jardin

fleur bourraccheFleur de bourrache de mon jardin

Potage de mâche

potage mache

Fini la saison des légumes racine ! J’ai affreusement envie de vert et de fraîcheur. Chez moi à la montagne en Suisse, les soirées ne sont pas encore douce, et une bonne soupe est encore de mise. Enfin, pas pour longtemps je l’espère ! J’aimerais bien faire des grillades sous peu :-))

Cette soupe a une légère amertume que j’aime. Elle goûte le vert et est très reminéralisante. Cela fait du bien après le pouding chômeur lol :-) Bon ma soupe préférée du printemps, demeure la soupe à l’ortie (recette ici) mais celle ci me plaît beaucoup aussi :-))

Elle a l’avantage, d’être rapide a préparer car on a pas toujours envie de passer des heures au four :-)

Ingrédients

1 grosse botte de mâche

un peu de bouillon de volailles (ou de légumes)

1 litre d’eau sel, poivre

un reste de pain un peu sec

un peu d’huile d’olive

Préparation

Faire rôtir légèrement la mâche dans l’huile d’olive environ 3-4 min maximum. Déglacer avec le bouillon de volailles et ajouter l’eau. Laisser l’eau devenir chaude sans laisser bouillir. Ajouter le pain et bien mélanger. Passez le tout au blender et saler, poivrer. Servir immédiatement bien chaud.

charmey

suisse

Soupe aux carottes, pomme et anis pour les soirs d’hiver

potagecarotte

Chez moi en Suisse, nous sommes en plein coeur de l’hiver ! Nous avons eue tempête par dessus tempête ! La vie à la montagne est froide et rude ces temps ci ! Pas très différent du Québec, juste moi froid lol. Bon, à une autre différence, c’est que entre deux tempête, il y a des jours doux ou tout fond et ou je peut faire de belle ballade en forêt avec ma chienne Heïdi;-) Cette soupe est réconfortante le soir pour un repas léger, on a très envie de soupe avec ce froid et cette soupe est la bienvenu ! Vivement le printemps …. (Ce n’est pas parce que on est Québécoise d’origine qu’on aime le froid lol)

Ingrédients

800 grammes de carottes

2 pommes

1 petit oignon

1 feuille de laurier

1 c à café d’anis vert à ras

1 litre de bouillon de volailles maison6 c à soupe de crème fraîche

1/4 de litre de lait de chèvre ou autre un peu d’huile d’olive

sel, poivre

Préparation

Couper les pommes, les carottes et l’oignon. Faites revenir ceux ci dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils rôtissent légèrement. Ajouter le bouillon de volailles et les épices et laisser cuire durant 20 min environ. Passer le tout au blender et ajouter la crème et le lait. Saler, poivrer au besoin. Réchauffer si nécessaire et servir

maison

 

Minsestrone d’hiver avec un goût de soleil

minestrone

Voici ma minestrone d’hiver. Jusqu’ici, rien de particulier me direz vous ! Le secret du bon goût de cette minestrone, réside dans l’ajout de zeste de bergamote ! Un petit goût de soleil qui fait toute la différence dans cette soupe. Vous pouvez bien sur remplacer par du zeste de citron, mais si vous voyez de la bergamote à votre magasin, surtout, testez le dans cette recette, c’est divin !

Ingrédients

1/2 litre de bouillon de volailles maison

2 litres d’eau

4 carottes coupées en dés

2 petit rutabaga ou 1 gros coupé en dés

2 persil tubéreux coupé en dés

100 grammes de mélange de légumineuse a minestrone biologique

1/4 de brocoli coupé en fleurons

1/4 de chou fleur coupé finement

sel, poivre

1 c à soupe de pesto d’ail des ours

1 c à soupe de basilic séché

une poignée de pâtes sèche au choix

le zeste d’une bergamote (ou à défaut d’un citron)

1 pot de tomates entières biologique (ou une conserve)

un peu d’huile d’olive

Préparation

Faire chauffer l’huile dans une poêle. Y déposer les légumineuse en brassant vigoureusement. Ajouter les carottes et le rutabaga. Mouiller avec le bouillon de volailles et ajouter les tomates que vous aurez préalablement coupée. Ajouter les autres légumes à l’exception du brocoli et du chou fleur (ils sont moins long à cuire)

Ajouter le pesto d’ail des ours. Saler, poivrer au goût. Laisser cuire une bonne heure. Ajouter le basilic, le chou fleur et le brocoli ainsi que le zeste de la bergamote. Cuire 10 min et ajouter les pâtes en fin de cuisson. Vous pouvez fermer le feu et laisser mijoter le tout avec le reste de la chaleur. Servir bien chaud.

432166_340389342661614_276121719088377_1083388_1376602649_n

Nous voyageons dans l’espace et dans le temps. Il s’agit d’une succession de ici et maintenant. Nous pouvons être déprimé ou triste et négatif, mais le temps et l’espace continueront. Que vous soyez heureux ou triste, de toute façon, vous vieillissez, vous perdez des cheveux, ils deviennent blancs, la poitrine descend. Mais il y a une différence entre voyager heureux dans l’espace et le temps ou être négatif

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...